Seuil

Pour tous, l’adolescence est une épreuve. Sans éducation, sans accompagnement, elle est un drame.

 

On compte 750 mineurs français en prison (EPM), 600 en centres éducatifs fermés, et 400 000 qui nécessitent une intervention d’une institution (Aide Sociale à l’Enfance ou Protection Judiciaire pour la Jeunesse) car ils sont en danger.  Si l’heure est venue de se demander pourquoi ? elle est surtout de s’interroger sur le comment ? Comment aider ces jeunes à la dérive à réintégrer, à refranchir le SEUIL d’une société qu’ils rejettent et qui les rejette ?

 

Seuil est une réponse éducative originale et unique en France. Il aura fallu beaucoup de persuasion, beaucoup de travail pour convaincre que la solution était pertinente et efficace, et ne pouvait venir que des jeunes eux-mêmes, acteurs de leur propre réinsertion par une marche de rupture individualisée.

 

Une telle démarche, tâche immense, ne peut être le fait de salariés et de bénévoles, aussi déterminés soient-ils.  C’est nous, c’est vous qui devons prouver que la France n’est pas assez riche pour se priver d’un seul de ses Gavroche  et tout faire pour les sortir de la rue sans pour autant les laisser exclus de la société ou en prison.

 

 Bernard Ollivier, Fondateur                      Patrick Béghin, Président