Seuil

 

L’année  2016 pour SEUIL : une année jalonnée de bonnes nouvelles…

                   

                        Assemblée Générale de SEUIL du 24 juin 2017

 

Merci

 

Un grand merci aux nombreux adhérents de Seuil, ceux présents et ceux représentés, à l’assemblée générale annuelle de Seuil ce 24 juin 2017.

Un excellent moment d’échange sur les actions de Seuil, sur son développement futur.

Le rapport moral du président, Patrick Béghin et le rapport financier du trésorier, Bernard Lachal, ont été adoptés à l’unanimité. Lire le rapport moral, le rapport financier et le rapport d’activité.


 Présentation de l’activité :

L’activité de Seuil a été présentée par Paul Dall’Acqua, directeur :

 

30 jeunes ont marché en 2016 pour 1 409 jours d’activité. 13 de la Protection judiciaire de la jeunesse-PJJ et 17 de l’Aide sociale à l’enfance -ASE, de la France entière, soit un léger recul de l’activité par rapport aux trois dernières années. Il est nécessaire de rester vigilant sans pour autant s’alarmer. Les 6 premiers mois de 2017 sont rassurants. A fin juin 2017, 1135 journées d’activité, soit 6 jeunes en marche chaque jour avec des pointes à 9 jeunes. Et 55 demandes en attente.

 

Le plus jeune est âgé de 14 1/2 ans ; le plus âgé plus de 18 ans.

 

Sur les jeunes de la PJJ, 6 d’entre eux étaient en EPM ou en Maisons d’Arrêt.

 

Au total, 60% des jeunes ont marché 2 mois et/ou sont arrivés au terme de leur marche. L’un des points en questionnement sont les arrêts prématurés des marches, mais aussi l’activité à accroître, le recrutement des accompagnants et la recherche de nouveaux locaux pour permettre le renforcement de l’équipe Seuil (salariés et bénévoles).

 

Déjà reconnue depuis juillet 2014 comme Lieu de Vie et d’Accueil par l’Aide sociale à l’enfance (ASE), SEUIL a signé le 21 décembre 2016, le renouvellement pour 3 ans de sa convention de partenariat avec la direction nationale de la Protection judiciaire de la jeunesse, nouveau témoignage de reconnaissance de la qualité de notre méthode éducative.

 

Pour répondre à ses besoins financiers et a ses objectifs de développement, l’association a créé en mai 2016 un poste de responsable communication et mécénat, financé grâce à la Fondation Caritas France et à la Fondation Yara LNC.

 

L’association a ainsi pu développer sa recherche de fonds privés auprès des donateurs, des fondations, et des entreprises ; à côté de la fondation Lemarchand, ce sont les fondations Blancmesnil, le Fonds de dotation Green Link, mais aussi Les Gites de France ou Adfinitas, qui ont décidé de soutenir l’action de Seuil.

 

Avec l’appui de son nouveau réseau de correspondants, qui couvre actuellement 6 régions, l’association a pu aussi développer ses actions de communication, notamment : le site www.assoseuil.org est modernisé, Les Nouvelles de Seuil ont une parution trimestrielle, une exposition sur l’association et les jeunes s’est tenue cet été à l’abbatiale de Conques.

 

Bien entendu, nous poursuivons notre recherche de nouveaux bénévoles, prêts à s’investir et à apporter leur expérience professionnelle à l’équipe.

 

 

Des objectifs constants sur 2017 :

 

  • Trouver les financements nécessaires à notre activité et à l’implantation de notre réseau régional : grâce notamment au relèvement attendu du prix de journée figé depuis plus de 5 ans par la PJJ au même niveau de 272 €, alors que nos besoins s’établissent à au moins 350 €. Grâce aussi à de nouveaux financements privés pour développer notre activité et garantir la qualité de notre suivi éducatif.

 

  • Recruter des accompagnants de la marche, pièce maitresse du projet éducatif de Seuil. En 2016, 13 hommes et 12 femmes, de 35 ans en moyenne, ont témoigné de leur extraordinaire capacité à redonner confiance aux jeunes. Le nombre d’accompagnants disponibles reste insuffisant à cause du départ au fil de l’eau des marches. Seuil souhaite développer son vivier d’accompagnants grâce à la mobilisation du Réseau Seuil en région.

 

  • Le suivi de l’après-marche : question récurrente qui a appelé la mobilisation bénévole d’Arthur de Oliveira sur ce thème. Nous étudions avec une fondation d’entreprise les possibilités de contrats d’apprentissage ou d’emplois à la suite de certaines marches.

 

  • L’adaptation permanente de notre méthode pédagogique. Grâce au soutien du Fonds de dotation Green Link, une nouvelle étude a été lancée avec le cabinet Pro Ethique pour évaluer l’impact sur les jeunes des marches menées en 2015 et 2016 et adapter si besoin notre méthode. Les résultats de cette étude seront disponibles en septembre 2017. Par ailleurs, Seuil expérimente à la demande de la PJJ le déroulement d’une marche en France afin d’évaluer les dispositions à prendre dans ces circonstances particulières.

 

Nous organisons à Paris le 21 septembre 2017 sous le Haut patronage d’Erasmus + dans le cadre du programme “Between Age : Network for young offenders and NEETs”, un colloque européen. A cette occasion, nous partagerons l’expérience des méthodes éducatives de différents pays -Allemagne, Belgique, Italie, France-, à destination des jeunes en difficulté et les résultats de cette évaluation seront présentés. Le programme du colloque est disponible sur http://assoseuil.org/actualites/projet-europ-en/. Le colloque est ouvert à tous : inscrivez-vous vite sur seuil2@orange.fr ou sur www.assoseuil.org.

 

L’année 2017 sera une nouvelle étape riche en événements sur la longue marche de Seuil.

 

A l’issue de l’A.G., le nouveau Conseil d’administration a réélu les membres du Bureau :

  • Patrick Béghin, président ;
  • Etienne Gorog, vice-président ;
  • Jacques Nouvel, secrétaire du Conseil ;
  • Bernard Lachal, trésorier.

- Rapport moral Seuil AG 2017 : /Rapport moral Seuil 2016.pdf

- Rapport financier Seuil AG 2017 : /Rapport financier Seuil 2016 .pdf

- Rapport activités Seuil AG 2017 :/Rapport activité Seuil 2016 (2).pdf

- Hors-série juillet 2017

2015 année de la transition et de la continuité…

 

A l’issue de l’assemblée générale de Seuil du 25 juin 2016, le rapport moral du président, Patrick Béghin et le rapport financier du trésorier, Bernard Lachal, ont été adoptés à l’unanimité.

 

Lire le rapport moral

 

Lire le rapport financier

 

Seuil poursuit ses actions éducatives et les jeunes en alternative ou venant de centres éducatifs fermés (CEF) ou dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance, sont de plus en plus nombreux à solliciter l’organisation. L’association doit donc développer ses ressources, que ce soit auprès des donateurs ou des entreprises ou fondations mécènes pour permettre le financement de ses projets et augmenter le nombre de marches pour les jeunes en difficulté.

 

Aujourd’hui, plus de 700 jeunes mineurs sont enfermés en prison, CEF ou EPM. Plusieurs milliers de jeunes pourraient être concernés par la démarche de Seuil. Un horizon d’activité de 60 marches et 4 000 jours de marche par an serait un bel enjeu.

 

L’année 2015 a également marqué un pas significatif dans la professionnalisation de Seuil, organisation reconnue et expérimentée, avec la création de poste d’éducateur, de psychologue et d’éducateur en charge du suivi des marches, financé grâce à la Fondation Blancmesnil qui a renouvelé sa confiance à l’association.

 

Seuil a organisé, pour 35 jeunes PJJ et ASE, de la France entière, 1 586 jours de marche en 2016, soit une légère augmentation par rapport à 2015. Le plus jeune est âgé de 14 ans ; le plus âgé de 18 ans.


Sur les jeunes de la PJJ, 60% sont arrivés au terme de leur marche et sur les jeunes de l’ASE, 43%. Comme les scientifiques l’affirment « le pied fait marcher la tête ». Pour la première fois, le nombre de jeunes arrêtant leur marche prématurément est très important. Ceux qui ont marché et ont stoppé leur marche en cours de route ont rencontré soit des problèmes de santé, soit des problèmes émotionnels.

 

Les accompagnants de la marche sont la pièce maîtresse du projet de Seuil, car sans eux, il n’y a pas de marche : hommes (16) et femmes (17), de 35 ans en moyenne. Mais, du fait du départ « au fil de l’eau » des marches, le nombre d’accompagnants disponibles reste insuffisant.

 

Seuil souhaite accueillir également de nouveaux bénévoles, prêts à apporter leur expérience professionnelle sur de nouvelles actions.