Seuil

 

Marche de Kilxxx accompagné par Loïc du 14-05-2017 au 14-08-2017

 

Le 12 mai 2017

Je me présente, je m’appelle K…, j’ai 14 ans, j’habite dans les Pays de Loire. Ma passion, c’est le foot (je suis fan du FC Nantes). Mon projet est de partir avec l’association Seuil car je suis en difficulté.

 

Stage d’avant marche du 12 au 14 mai.

Nous commençons le stage d’avant marche par Décathlon, essentiel de penser à l’équipement pour une marche, non ?
Après, nous allons dans un gîte à côté de Rennes. Pendant ce stage nous avons fait 30 kms. Mentalement ce stage a été très dur pour moi.

 

15 mai : aéroport d’Orly

Le matin, nous nous levons de bonne heure pour prendre un train jusqu’à Paris où nous rejoignons Mr Dall’Acqua, le directeur, et nous mangeons avec lui au restaurant et je lui dis que ça va être difficile pour moi. Ensuite, mon accompagnant Loïc et moi prenons un taxi pour aller à l’aéroport prendre un avion en direction de Séville. Mais une fois à l’aéroport, je me suis bloqué car j’étais angoissé et très triste de quitter mon lieu de vie “Les Alizés”, ma famille, etc …
Du coup, je n’ai pas pu prendre l’avion. Le soir, un des éducateurs est venu me chercher et ne me parle pas de la soirée.

 

16 mai : nouveau départ, 2ème chance

Deux éducatrices des Alizés viennent me voir pour me dire que c’est un projet très important pour moi et elles me proposent de m’emmener jusqu’à l’aéroport d’Orly avec l’accord de Mr Dall’Acqua. Cette fois-ci, j’ai réussi à partir, dans la tristesse, mais j’ai réussi.
Dans l’avion je commence à relativiser les choses et à me dire que ça peut me faire du bien.

 

17 mai : visite de la ville

Un coup à Séville, nous allons dans une auberge de jeunesse. Nous mangeons et nous allons nous coucher. Le matin, nous visitons le stade du FC Séville. Malheureusement, on n’a pas pu visiter l’intérieur. J’ai mangé des tapas. Ce soir nous nous couchons tôt car demain, 23 km à faire.

 

18 mai : Séville - Guilena : 23 km

Ca y est, on entre sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Nous rencontrons des Italiens dont un parlait français. On a fait l’étape avec eux, le soir, nous campons.

 

19 mai : Castilblanco, 18 km.

 

Mes sacs à dos me font mal pendant toute l’étape, mais ça n’empêche pas que cà a été super agréable.
Je rencontre une Corse qui était super sympa, elle m’a présenté différentes plantes présentes sur le chemin. Ce soir, c’est l’auberge municipale.

 

20 - 21 mai : Almaden de La Plata

Le matin, je rends un de mes sacs pour que ce soit plus léger et que ça me fasse moins mal au dos (tout le monde à Seuil me l’avait dit). Nous avons coupé l’étape en deux. Nous faisons 15 km avant d’arriver pour camper au parc. Je me suis pris la tête avec Loïc, mais après une bonne nuit de sommeil, la tension est redescendue. Nous arrivons à 12 h à Almaden de la Plata où nous enn profitons pour aller déjeuner dans un restaurant. Le soir, nous regardons jouer le Real Madrid dans un bar. Le soir je profite du distributeur automatique où un kitkat est près de tomber, mais je n’ai pas réussi à l’avoir gratuitement.

 

22 mai : El Real de la Jara, 16km

Aujourd’hui, étape très facile avec deux français, Paul et Marco qui m’encouragent et l’un d’eux me dit : “c’est pas toi qui fait le chemin, c’est le chemin qui te fait”. Le midi nous mangeons deux fois car les français nous proposent de manger avec eux et nous offrent le repas. Après-midi détente, le soir je me couche de bonne heure.

 

23 mai : Monesterio, 21 km

Aujourd’hui, lever 7 h. L’étape du jour a été très compliquée, douleur, ampoule etc …
Le soir nous campons une nopuvelle fois. Ce soir, nous mangeons des sandwichs pour pouvoir prendre des auberges privées les jours de repos.

 

24 mai : Fuente de Cantos, 22 km

Aujourd’hui étape très difficile, encore dans la chaleur et le poids du sac qui me fait de plus en plus mal. Le soir, à Fuente de Cantos, le patron du restaurant où nous sommes allés manger avec Marco et Paul et d’autres personnes de l’auberge m’a offert le repas car Marco de Normandie lui a expliqué en espagnol que nous avons un petit budget.

 

25 mai : Zafra, 26 km

Aujourdhui, c’était une très grosse étape. Nous nous arrêtons pratiquement à chaque bar pour nous désaltérer (près de 30°). Nous arrivons vers 15 h à Zafra dans l’auberge privée car demain, c’est notre jour de repos. Nous avons déjà parcouru 157 km.
Papa, maman, vous me manquez, je vous aime, je me bats pour vous. Mes frères et soeurs, je vous fais de gros bisous.
Les Alizés, je pense à vous, à bientôt pour de nouvelles aventures.
PS : je remercie tous ceux qui iront sur mon blog, je me sens un peu moins seul.
K