Seuil

Marche de Ludxxx accompagnée par Julie du 9-1-2018 au 19-4-2018

 

De Guipel à Guipel, en stage d’avant marche

Bonjour, je m’appelle L., j’ai 15 ans. J’habite en Charente Maritime et je fais une 2ème année de 3ème.
 Je pars faire un séjour de rupture pendant trois mois en Espagne. Pour l’instant, je suis en Bretagne. Je n’ai fait que deux jours de marche et j’ai déjà mal aux pieds, aux jambes, donc je me dis que ce long voyage va être dur.Je suis dans un gîte dans la campagne avec mon accompagnante, Julie. Hier après-midi, nous sommes allées marcher au bord d’un canal pendant presque 4h. Nous sommes rentrées, il faisait nuit et il commençait à faire froid, j’avais mal aux pieds et j’étais contente de rentrer.Aujourd’hui, j’ai marché dans la boue, ce que je n’aime pas du tout, il faisait assez froid quand nous nous sommes arrêtées pour manger. Nous sommes allées boire dans un café dans la ville de Bécherel, ensuite nous avons visité un peu et j’ai acheté un livre de Stephen King.Demain, c’est la journée du train et je me sens bien, car je ne vais pas devoir marcher. Après cette journée de train, le vrai voyage commence. Je pense que le début va être dur, ça va me saouler, je vais sûrement râler, mais je vais m’accrocher, car je veux finir ce séjour.Suite au prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.


L

Dimanche 14 janvier : Saint-Jean-Pied-de-Port

Hier, c’était la journée train de 7h30 à 19h30. On naviguait entre les gares et à la gare de Pau, le TER de 16h n’existait pas, ce qui fait qu’on avait 30 mn pour faire un aller-retour pour aller chercher le passeport de Julie, ce qui était impossible, mais Julie a eu l’idée de prendre un taxi et au final, nous étions à l’heure. C’était une journée longue. Aujourd’hui, nous sommes à Saint-Jean-Pied-de-Port. Nous nous baladons dans la ville, nous prendrons un taxi pour aller à Roncevaux et demain la vraie marche commence. La suite dans le prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.

Lundi 15 janvier : Zubiri

Aujourd’hui, c’était le premier jour de marche, c’était très dur. Il y avait beaucoup de montées. Au début, de la neige vers Roncevaux. Sur le chemin, j’ai vu de très beaux paysages. J’ai vu deux cerfs également. J’ai bien aimé. J’ai glissé dans la neige, c’était assez drôle. J’étais contente dès que j’ai vu le village de Zubiri. Je me suis dit qu’après 22 km de marche, on allait se poser. Je suis très fatiguée. Demain une nouvelle étape commence. Je vais sûrement encore râler comme aujourd’hui, mais je m’accroche et tout va bien. La suite dans le prochain épisode de L. sur le chemin de la réussite. 

Mardi 16 janvier : Pampluna

Aujourd’hui, journée assez dure. Départ de Zubiri - arrivée à Pampluna, journée moins dure qu’hier quand même. Arrivées là-bas, nous avons acheté des fils et des perles pour faire des bracelets, nous avons visité quelques boutiques et ensuite nous sommes parties pour les Bardenas, c’est le désert. C’est magnifique. Les étoiles me fascinent. C’est vraiment beau, c’est calme. Même si je râle tout le temps, je trouve ça magnifique. Tout est en partie très joli. Voilà le prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite. A suivre.

Mercredi 17 janvier : Bardenas

Hola, aujourd’hui, journée moins dure, puisque nous avons fait une petite marche dans le désert de Bardenas. C’était la première fois que je voyais un désert en vrai. J’étais très contente d’être là-bas. Hier soir, j’étais éblouie par toutes les étoiles qui recouvraient le ciel et ce matin c’était le lever de soleil. L’équipe du film nous a demandé de faire plusieurs fois la même scène, mais ça ne m’a pas saoulée car j’adorais marcher là-bas, même s’il y avait beaucoup de vent. J’ai beaucoup moins râlé que les jours précédents. 
Voilà, voilà, la suite dans le prochain épisode.

Jeudi 18 janvier : Puente la Reina

Je suis tellement fatiguée, mais aujourd’hui c’était une belle journée. Je marchais au-dessus des nuages. C’était vraiment génial. D’un côté, on voyait des montagnes enneigées qui dépassaient les nuages et de l’autre côté, des montagnes vertes, plein de champs, un ciel super bleu avec du soleil. Il faisait assez chaud et bien sûr j’ai mal partout. Voilà, voilà. La suite plus tard.

Vendredi 19 janvier : Estella

Aujourd’hui, j’ai trouvé l’étape dure. Ce matin, nous avons marché pendant 3h sans nous arrêter… J’ai mal partout, de plus, je ne me sens pas trop bien. Je suis très fatiguée, mais j’ai énormément de mal à m’endormir. Je me sens morte, mais je suis forte et je vais y arriver.
La suite dans le prochain épisode de L. sur le chemin de la réussite.

Samedi 20 janvier : Estella

Première journée de repos. Nous avons marché dans presque toute la ville pour trouver une parfumerie, puis un tabac. Arrivée à l’auberge, des gens étaient arrivés, un jeune canadien m’a parlé, on a du mal à se comprendre au début, mais au final, on s’est bien compris. Avec Julie nous avons dû passer 3h à faire des bracelets et voilà. La suite au prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.

Dimanche 21 janvier : Los Arcos

Aujourd’hui, j’étais au bout de ma vie. Déjà ce matin deux espagnols se sont réveillés assez tôt. Ils parlaient fort et le pire ils ont allumé la lumière à 7h alors que j’aurais pu dormir encore 1h. Ensuite, pendant la marche, j’ai beaucoup râlé, j’ai eu mal partout toute la journée. Nous étions seules au monde, les villages étaient vides, sauf le dernier là où nous dormirons à Los Arcos. Nous sommes allées dans un bar, une bonne ambiance. L’auberge ! c’est affreux ! Nous devons être dix dans une chambre de 15 m2, nous sommes les uns sur les autres, la porte d’entrée est un garage, les toilettes et douches sont dehors. Bref, voilà. La suite dans le prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.

Lundi 22 janvier : Logrono

Une journée super longue de presque 30 km car les auberges de Viana étaient toutes fermées, alors nous sommes allées dormir dans l’auberge de Logrenos. Les neuf derniers kilomètres étaient durs, je pensais ne jamais y arriver. Mais j’y suis et c’est une très jolie ville. J’ai acheté 5,08€ de bonbons. J’étais super contente. J’ai aussi super mal au genou. C’est horrible.  Dans l’auberge nous avons retrouvé un gars qui était là à Saint Jean-de-Pied-Port. Il attendait des amis et là ça doit faire 5h30 qu’un gars dort. Il ronfle énormément. C’est horrible ! J’ai envie de le réveiller, mais bon. Voilà la suite des aventures de L. sur le chemin de la réussite au prochain épisode.

Mardi 23 janvier : Navarete

Aujourd’hui, c’était une journée tranquille. Nous n’avons fait que 14 km. Nous sommes parties à 12h de Logronos pour arriver vers 16h à Navarete. Nous avons traversé un parc très joli. Il y avait beaucoup de lapins et des écureuils qui venaient juste à côté de nous. J’ai pris des photos. Nous sommes dans une auberge privée qui se situe dans un appartement. Il n’y a que Julie et moi. C’est super ! Bref voilà la suite au prochain épisode

L

 

Mercredi 24 janvier : Navarete

 

Je n’ai pas aimé cette journée car même si nous avons fait 16 km, la route était plate, les paysages étaient moches. Je n’aime pas vraiment marcher à côté de l’autoroute, ni à côté des usines. De plus, le temps était vraiment nul, il faisait froid. Il n’y avait pas de soleil, le ciel était vraiment couvert. Et puis, ce soir, je devais appeler mes parents et au bout de 5mn, ça a coupé. C’était vraiment nul car je rigolais bien avec mon père. Bref, voilà.

 

Jeudi 25 janvier : Najera

 

Aujourd’hui, il a plu beaucoup et il faisait froid. Heureusement, nous n’avons pas marché. Donc, ce matin, nous nous sommes levées à 9h-9h30. Puis j’ai dessiné et nous avons beaucoup parlé sur le mot “superficiel”. 
Ensuite, nous avons mangé. Julie m’a appris comment bien faire des oeufs au plat, à jouer au Yam’s et j’ai gagné de 10 points. Elle était à 565 et moi à 575.
Le repas de ce soir était bien surtout après, car un anglais nous a joué un morceau de guitare en chantant son histoire et j’ai trouvé cela très joli et lorsque Julie m’a traduit, j’ai trouvé ça encore plus joli et touchant. Puis nous avons mangé des pâtisseries qu’un espagnol avait achetées. C’était trop bon. 
J’ai eu ma maman au téléphone. C’était aussi super. Je lui ai raconté plein de choses. Elle m’a beaucoup encouragée. J’ai trouvé ça super gentil. Cela m’a motivée encore plus. Bref voilà. 
La suite dans le prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.

 

Vendredi 26 janvier : Burgos

 

Hola ! Aujourd’hui, journée assez simple. Ce matin, nous quittons Najera en bus pour aller à Burgos. Dans le bus, je me suis endormie et au réveil il y avait de la neige partout. Puis au deuxième réveil, plus rien. J’étais très déçue. Il faisait super froid et il pleuvait. Comme l’auberge n’ouvrait qu’à 14h, nous sommes passées à la poste pour chercher mon courrier. Les lettres de mes parents m’ont fait super plaisir et ensuite nous avons visité un musée (l’évolution de l’homme). J’ai adoré, c’était vraiment génial, même si je ne comprenais pas tout, Julie était là pour traduire et même moi toute seule j’arrivais à comprendre. J’ai vu un os de carapace de tortue d’un million d’années. J’ai fait des expériences : je suis “rentrée” dans un cerveau géant pour comprendre comment on fonctionnait, puis nous sommes allées dans une salle qui expliquait “sur l’évolution du feu”. J’ai vu des fossiles assez intéressants et extraordinaires. Je sais aussi que si j’étais sur la lune, je ferai 4,150kg et que sur Jupiter, je devrais faire environ 90 kg. C’était drôle.
Le soir, à l’auberge, j’ai rencontré un couple qui faisait du vélo depuis dix mois. Ils sont allés au Maroc, en Turquie etc… C’était vraiment bien et ils m’ont encouragée, car j’étais jeune et forte pour faire ça. Des gens adorables. Bref voilà tout. 
La suite dans le prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.

 

Samedi 27 janvier :  Burgos

 

Même si nous n’avons pas marché, nous avons dû partir à 8h30 de l’auberge. Donc nous sommes allées au Centre de Salud pour Julie, puis nous avons visité un musée militaire. J’ai adoré. Ensuite, nous sommes allées visiter la cathédrale de Burgos qui est très grande, haute et aussi jolie.
Ensuite, nous avons mangé dans un genre de fast food, puis nous sommes rentrées. Là, j’ai dormi 2h30. Puis, j’ai rangé mon sac et là je vais re-dormir. 
A la prochaine dans les aventures de L. sur le chemin de la réussite. 

 

Dimanche 28 janvier :  Calzada

 

Journée assez courte. Nous sommes parties dans un café à 8h20 pour commencer vers 9h25 par les heures de silence. Aujourd’hui, elles ont duré 1h30. Au bout de 2h, nous nous sommes arrêtées dans un village pour manger. Nous étions sur un banc en plein soleil, le ciel tout bleu. C’était vraiment agréable. Puis nous avons fini par 30 mn de marche pour trouver l’auberge à 13h30.
Le temps passe lentement. Je m’ennuie légèrement et voilà demain nous repartirons pour une journée.
Les aventures de L. sur le chemin de la réussite continuent demain.

 

Lundi 29 janvier : Hontanas

 

J’ai dormi 10h dans la nuit du 28 au 29 janvier, au moins ce matin, je n’étais pas fatiguée. Sinon la journée d’aujourd’hui a été assez courte. Nous n’avons marché que sur du plat pendant 19 km. Je n’ai pas râlé aujourd’hui. C’est une première.
Il y avait un ciel tellement bleu et un soleil tellement beau que j’ai passé les ¾ de la journée en tee-shirt, manches courtes et lunettes de soleil. Bref, j’ai la flemme d’écrire. A plus tard.

 

Mardi 30 janvier :  Itero

 

Aujourd’hui, j’ai moins la flemme. Bon comme j’ai super mal dormi la nuit dernière et ce matin je suis fatiguée et je n’ai vraiment aucune motivation pour marcher les 20 km, mais nous sommes arrivées dans une auberge que j’ai plutôt appréciée. Et puis, nous sommes seules, ce qui est trop bien. Nous avons décidé de faire des crêpes, ça m’a remonté le moral, car de plus aujourd’hui, j’ai fait une côte. J’ai cru que je n’allais jamais y arriver. C’était tellement dur. J’étais vraiment au bout de ma vie, et en plus, comme c’était pendant l’heure de silence, je ne pouvais même pas me plaindre. Qu’est-ce que ça fait du bien de manger des crêpes au “nocilla” (nutella espagnol).
Voilà, voilà, la suite dans le prochain épisode des aventures de L. sur le chemin de la réussite.
 

Mercredi 31 janvier : Carrion

 

Je n’ai vraiment pas envie d’écrire. Tout me saoule. Je n’ai pas aimé du tout cette journée et j’ai la flemme d’expliquer pourquoi. 
Alors à la prochaine des aventures de L. sur le chemin de la réussite.

 

Jeudi ler février : Ledigos

 

Un nouveau mois commence, alors nous avons un nouveau chapitre aussi. Ce matin, nous avons marché sans faire de pause. C’était assez dur. J’en avais vraiment marre, mais j’ai continué sans trop râler. Puis dans le bar, nous avons retrouvé un randonneur espagnol qui était avec nous à Najera, donc nous avons fait la fin de la route avec lui. Je suis restée un peu à l’écart car je ne comprenais rien de ce que lui et Julie se disaient. Nous avons eu une averse de grêle assez forte. Toute la journée le vent nous a accompagnées.
Arrivées à l’auberge, il pleuvait toujours. C’était une auberge de “bonnes soeurs”, très grande. J’ai beaucoup aimé, sauf la décoration, mais je m’y suis faite. C’était juste pour une nuit.
Voilà la suite des aventures de L. sur le chemin de la réussite demain.

 

Vendredi 2 février : Fromista

 

Bon je pense qu’aujourd’hui ne devait pas être mon jour. Ce matin, j’ai oublié mes lunettes de soleil dans l’auberge, alors bien sûr,comme il n’était pas trop tard nous y sommes retournées et au final j’avais oublié aussi ma boite de pâtes, donc ma nourriture du midi. Bon j’avais quand même à manger. 
Le chemin “qu’est-ce que c’est moche”, plat, désertique et ennuyeux. Heureusement à 12h30 l’espagnol et deux coréens que nous avions rencontrés la veille nous ont accueillies pour manger. Je ne comprenais rien de ce qu’ils se disaient, mais au moins, ça faisait de la compagnie. J’ai vraiment trouvé la journée super longue et épuisante.
Voilà, la suite des aventures de L. sur le chemin de la réussite dans le prochain épisode.

 

Samedi 3 février : Bercianos Real del Camino 

 

Journée très très longue. Nous sommes parties assez tôt. Il a fait très froid toute la journée. Le paysage était vraiment moche. Nous ne sommes arrivées qu’à 17h. Nous ne sommes que 4 dans l’auberge, ce qui est plutôt bien, même si je n’aime pas vraiment l’auberge. Je ne lui mettrai que 2 ou 3*. Nous avons aussi retrouvé Axel et son équipe. Je suis vraiment épuisée et super fatiguée de ces 27km. Heureusement le matin, j’ai mangé des céréales, ça faisait longtemps que j’en avais mangées.
Voilà en ce moment je ne suis pas trop motivée, mais bon.
La suite des aventures de L. sur le chemin de la réussite demain.

L.