Seuil

 

 

Marche de Mamxxx accompagné par Flore du 17-5-2018 au 17-8-2018

 

du 18/05 au 20/05 stage en Bretagne :

 

Je m’appelle M. J’ai 18 ans. J’habite à Paris. 
J’ai choisi de faire la marche, car j’avais des problèmes avec la justice et mon éducatrice m’a dit que si je restais sur Paris, je ne pourrai pas avancer dans ma vie professionnelle.
J’ai besoin de faire la marche pour réfléchir.
Arrivé au stage de préparation, le premier jour, nous nous sommes reposés.
Le deuxième jour, nous avons marché au moins 2h le matin et 2h l’après-midi et nous sommes partis à la piscine avec Flore, mon accompagnante.

 

21/05 : fin du stage et départ pour Bilbao

 

Le troisième jour, nous nous sommes réveillés très tôt pour aller faire 15 à 20 km. Nous avons marché à côté d’un canal, puis dans la forêt. Nous avons joué au foot dans un stade avec la balle que j’ai achetée avec Clémence. J’étais tellement fatigué que dès mon retour au gîte, j’ai dormi.
Nous avons pris le bus à 22h pour arriver à Bilbao à 11h du matin.
Nous sommes partis à l’auberge puis nous sommes promenés à côté d’un fleuve. Il faisait un très beau temps. Nous avons pris des photos à côté d’un musée qui s’appelle Guggenheim. Cela ressemble à un grand poisson. Il y avait une grande araignée en statue qui était très belle, puis nous sommes rentrés à l’auberge. 

 

22/05 : Portugalete

 

Nous avons longé le fleuve jusqu’au port de Portugalete avec un très beau temps et une vue très belle. Nous sommes montés sur Puente Colgante pour traverser le fleuve. Puis nous sommes partis à l’auberge, nous avons déjeuné à côté du port et nous sommes rentrés à l’auberge. J’ai dormi, puis j’ai joué au foot.

 

23/05 : Pobena 

 

Arrivé à Pobena, j’ai rencontré un italien et un allemand. Ils sont très gentils. Il y avait un français qui parle presque toutes les langues et qui m’a expliqué comment il est venu. Nous avons parlé aussi de foot et du paysage en Espagne.
Flore a fait 7 jongles pour une débutante, une bonne réussite. Nous avons dîné au resto. J’ai joué au ballon avec des espagnols à la plage.

 

24/05 : Castro Urdiales

 

Très belle journée avec des grosses montées et une très belle vue sur la mer. Nous avons déjeuné à l’auberge de Castro Urdiales, puis nous avons fait quelques balles. Nous nous sommes baignés à la mer. Pendant qu’un italien préparait le dîner avec Flore, il pleuvait un peu. Nous avons dîné de pâtes italiennes. C’était trop bon, en tous cas de mon point de vue. Il s’appelle Fabio. J’ai fait la vaisselle. Et là, il joue de la guitare avec Flore. J’attends la journée de demain avec 23 km en direction de Liendo.

 

25/05 : Liendo

 

Nous avons commencé avec de grosses montées sur la montagne, paysage magique et une vue magnifique sur la mer.
Arrivés à Loredo, nous avons continué à marcher au bord de l’eau. Ensuite, nous avons pris un petit bateau dans lequel nous avons fait 2 km pour traverser la mer pour arriver à Santona.
Nous n’étions pas trop fatigués car nous n’avons fait que 12,5 km, donc on a continué jusqu’à Noja qui était à 7 km de Santona. Presque arrivés à Noja, nous avons monté une grande montagne avec des rochers. C’était trop difficile à monter. Arrivés en bas, il y avait des éclairs très forts et il pleuvait. Nous avons couru pour aller s’abriter, car c’était très fort. On était tout mouillés. Arrivés à l’auberge, j’ai pris une douche bien chaude, ça m’a fait trop du bien.

 

27/05 : Guemes

 

Très belle journée avec un temps pas très beau, mais un paysage magnifique. Nous avons quitté Noja le matin. Presque arrivés à Guemes, dans la forêt, nous avons entendu un bruit bizarre qui était en fait une famille de sangliers. Ils étaient 5 ou 6. Dès qu’ils nous ont vus, ils ont pris la fuite directement. 
Arrivés à l’auberge, accueil très sympathique. Nous avons fait des parties de cartes avec Marc (un autre randonneur), puis une séance d’étirements.

 

28/05 : Santander

 

Un accueil très sympa de Ernest qui aime beaucoup les africains noirs et aussi parce que j’étais le plus jeune et lui le plus vieux qui étaient dans son auberge. Il m’a fait voir la peinture qui raconte l’esclavage et il m’a expliqué ce qu’il a vécu. J’ai beaucoup apprécié ses histoires. Un débat à 4 avec un brésilien et un français.
Nous avons marché 16 km, avec un très beau paysage, au bord de la mer, puis nous avons pris le bateau pour arriver à Santander, une très belle ville. Nous sommes arrivés à l’auberge. Nous avons dormi un peu, puis nous sommes partis manger au grec et nous nous sommes baladés.

M

 

29/05 : Santa Cruz de Bezana

 

Nous avons accompagné les brésiliens et le français à Santa Cruz, car notre bus pour rentrer à Paris était à 19h30. Nous avons fait 8 km pour arriver à Santa Cruz. Nous avons fait les courses pour le déjeuner et avons mangé sur un banc. Puis nous avons attendu à l’auberge.

 

30/05 : Paris

 

31/05 : Santander - Santa Cruz de Bezana

 

Nous arrivons à Santander à 9h45. Nous sommes partis à Décathlon pour acheter le truc pour mettre l’eau, mais il n’y en avait plus, donc nous sommes partis déjeuner au kebab. Arrivés à l’auberge, j’ai fait une sieste jusqu’au dîner préparé par Niève, la dame de l’auberge, il qui était trop bon. Je me suis bien régalé. La dame est très sympa, elle nous a expliqué le trajet pour le lendemain et là je vais dormir.

 

01/06 : Mogro

 

Nous sommes restés à l’auberge jusqu’à 12h30 et avons démarré sur la route, puis dans la montagne. Au bord de la mer, nous avons rencontré des pêcheurs. Nous avons une vue magnifique sur la mer. Nous avons installé nos tentes au bord de l’eau. Il y avait des fleurs magnifiques et aussi des surfeurs. Nous avons dormi dans les tentes, mais comme il pleuvait, on entendait le bruit des vagues. Le paysage était trop beau.

 

02/06 : Camplengo

 

Nous avons marché 20 km. Il pleuvait. Le paysage était toujours le même. Il y avait beaucoup de vent. Nous n’avons marché que sur la route. Arrivés à l’auberge, nous avons séché nos tentes, puis nous sommes partis faire les courses pour le dîner et le petit déjeuner. Le village était beau et touristique. Nous avons diné et j’ai dormi.

 

03/06 : Cobreces

 

Nous avons commencé la marche. En partant à la boulangerie, j’ai pris un croissant qui était trop bon. Nous avons marché au moins 23 km pour arriver à Comillas car il n’y avait pas d’auberge à Cobreces. Il y avait beaucoup de montées. Il pleuvait mais le paysage était beau. Une fois arrivés à Comillas, nous sommes partis à l’auberge. Nous avons démarré une machine à quatre avec un français qui s’appelle Olivier et une allemande dont je ne sais pas son prénom, Flore et moi. La ville est magnifique.

 

04/06 : Sierdo

 

Nous avons débuté la journée en partant à la boulangerie. Le temps n’était pas trop beau avec des gouttes de pluie, mais ça rafraichissait des grosses montées. Nous avons fait les courses à San-Vicente de la Barquera et nous avons déjeuné dans la gare de bus, car il pleuvait et nous étions à l’abri, puis nous avons repris le chemin. Il y avait beaucoup d’animaux (vaches, moutons, cheval). Le paysage était trop beau. On sentait les fleurs.
Arrivés à l’auberge, la dame nous a accueillis. Elle était gentille. Les montées étaient tellement longues et dures que j’ai appris une phrase “mens sana in corpore sano” qui veut dire “un esprit sain dans un corps sain”, paroles romaines.

 

05/06 : Pendoiles

 

Encore un beau temps et une très belle vue sur la mer et le paysage. Nous avons découvert des grottes dans lesquelles les vagues avaient fait un trou dans un rocher. Nous avons vu des poissons. C’est magnifique. 
Nous sommes arrivés à l’auberge. Un monsieur qui s’appelle José nous a accueillis et nous a expliqué les règles de son auberge. Nous nous sommes installés. Il était trop gentil. Il nous a préparé le dîner qui était trop bon, puis j’ai dormi. A mon réveil, le petit déjeuner était déjà près. Il nous a même lavé nos affaires.

M

 

06/06 : Pendoiles - Llanes

 

Nous avons marché au moins 20 km avec un beau temps, donc nous avons décidé de camper. Nous avons pris un gros déjeuner au bar, puis nous avons joué aux cartes.
Après, nous avons marché 2 km pour camper. Dès que nous avons fini d’installer notre tente, il a fait moche et il pleuvait. Il faisait un peu froid. Je suis vite rentré dans ma tente. Après il s’est arrêté de pleuvoir et je suis ressorti, car je n’avais pas sommeil.  

 

07/06 : Piñeres

 

Lorsque je me suis réveillé, je n’allais pas bien mentalement, donc j’ai décidé de faire le chemin tout seul, ce qui n’était pas bien, car Flore croyait que c’était à cause d’elle. Elle m’a vu en train de déjeuner sur la plage. Elle m’attendait sur un banc plus loin, car elle voulait une explication, mais je n’ai rien dit.
Après l’appel d’Anthony, cela m’a calmé, alors j’ai dîné, puis je suis allé dormir.

 

08/06 :  Piñeres - repos

 

Je me suis réveillé à midi, puis j’ai déjeuné et regardé la télé. 
J’ai parlé avec Flore, cela m’a fait beaucoup de bien. Après nous avons joué aux cartes, j’ai dîné et ensuite j’ai regardé la télé. Là, nous allons nous coucher, car demain petite étape de 16 km.

 

09/06 : La Vega 

 

Nous avons fait 16 km avec un très beau soleil et un très beau paysage. Une fois arrivés à La Vega chez Marina, ce n’était pas encore ouvert, nous avons donc posé nos sacs et nous sommes partis déjeuner à la plage. Il y avait de grandes vagues, moi je rigolais. Arrivés chez Marina, nous avons un peu discuté, puis nous sommes partis planter des graines d’épinard dans son jardin. Elle nous a fait un dîner parfait, puis nous avons regardé le film “Saint Jacques-La Mecque”.

 

10/06 : La Vega - repos

 

Je me suis réveillé à 11h. J’ai beaucoup parlé avec Marina, après nous sommes partis dans son jardin couper l’herbe, puis nous avons regardé un film “l’aigle et l’enfant” pendant la préparation du dîner qui était excellent. Marina est trop sympa. Après nous avons fait une partie de Uno et nous avons bien rigolé, puis je me suis endormi.

 

11/06 : Sebrayo

 

Je me suis levé à 9h, j’ai déjeuné et je suis parti le ventre rempli et avec beaucoup d’énergie. Le chemin était rempli de boue, car il avait plu toute la nuit, mais ce n’est pas grave on a continué le chemin sous un beau soleil. Nous avons une très belle vue sur le paysage lorsque nous arrivons à Sebrayo. L’auberge est très sympa.

 

12/06 : La Vega de Sariego

 

Nous commençons le chemin sous la pluie, donc ça veut dire “beaucoup de boue”. Les deux chemins se séparent entre la côte et le primitivo. Nous sommes sur le primitivo, car ils disent que le chemin de la côte n’était pas trop physique pour moi. Le paysage est incroyable avec des grandes montagnes que je n’avais jamais vues auparavant. Lorsque nous arrivons à La Vega de Sariego, nous faisons les courses au supermarché, puis nous dînons. Et là, c’est l’heure de dormir, car demain nous avons une étape de 26 km.

 

13/06 : Oviedo

 

Nous commençons la marche à 9h. Il n’y a pas trop de boue de la pluie d’hier et il y un bon soleil. Ce n’était pas trop dur les 26 km. Puis nous avons fait les courses et avons déjeuné. Nous avons repris le chemin et nous sommes arrivés à l’auberge où il n’y avait même pas d’eau chaude. Et là nous allons dîner.

M