Seuil

Marche de Mokxxx accompagné par Philippe du 30-3-2017 au 30-6-2017

 

Bonjour, 

Vous êtes sur mon blog, je suis un jeune garçon de bientôt 15 ans, je vais marcher en Espagne pour faire presque 1700 km avec la force de mes jambes et mon accompagnant Philippe. 

J’ai découvert la Bretagne lors de mon stage avant de partir, c’était dur car il me semble avoir beaucoup marché au moins 42 km et fait du vélo, c’est tout. Mais en fait, pour tout vous dire, ce n’est pas tout, il me reste encore 1658… 
A bientôt,
M.

Mardi 21 Mars :

Le 21 mars est un grand jour, mon départ pour Rennes. Là, nous sommes allés acheter l’équipement pour la marche et faire les courses.
Puis nous sommes allés dans un gîte à Dingé.

Mercredi 22 Mars : 

Aujourd’hui, nous avons marché sous la pluie, il y avait de petits grêlons. J’avais froid et du mal à me réchauffer.
Nous avons fait les courses. Il n’y avait pas de viande hallal et Philippe m’a dit qu’il n’y en avait pas en Espagne.
Nous avons fait du vélo et je n’en pouvais plus. J’avais mal au dos.

Jeudi 23 Mars :

Aujourd’hui, nous avons marché 13km à pied. J’avais « un mal de ouf », puis nous sommes rentrés manger. 
J’ai fait la sieste et après nous avons fait du vélo.
J’ai parlé avec Anthony.

Mardi 28 Mars ou mercredi 29 mars 

Bonjour, aujourd’hui, j’ai mis du henné qui est parti le soir.
Je suis à la plage et on a nagé.
Puis, nous avons pris le bus pour aller à Séville. Nous nous sommes arrêtés à Oviedo. Nous avons marché et sommes aller acheter les courses.
Puis je suis allé chez le coiffeur et sommes allés à l’auberge.

Dimanche 2 Avril :

Nous avons marché dans le soleil. C’était facile.
Le lendemain, nous avons pris le taxi et avons marché ;
Le lendemain nous avons marché et sommes arrivés au village. Nous avons cherché un super U et nous sommes arrivés dans un bazar. Nous avons demandé à un monsieur notre chemin et il nous a indiqué la direction. Puis nous sommes repartis faire les courses et nous lui avons demandé conseil pour la viande hallal, car il s’appelait Maimed. Il m’a dit que  si j’y suis obligé, je peux manger de la viande hallal. Puis il nous a dit que son fils avait de la viande hallal et il m’en a donné.
J’ai rencontré une dame Niève. Elle était sympa. Elle m’a donné un porte-bonheur. Elle m’a dit que si je veux être bien dans la vie, je devais être le chef de ma vie.

Lundi 3 Avril :

Nous sommes partis à El Real de la Jara. Il y a grave des trucs du bled et j’ai rencontré une école de Mekness.
J’ai marché 25 km.
J’ai mangé une pizza.
J’ai perdu ma brosse.

Dimanche 4 au 7 Avril :

Bonjour à tous,
Nous avons dormi à Monasterio où j’ai cassé un bar, puis le lendemain, nous avons marché avec une personne qui s’appelle P., un espagnol qui parle français.
Puis nous avons marché sans sac le lendemain.
Nous avons marché. J’avais mal au talon. Nous sommes allés à l’hôpital. Le médecin a dit que je n’avais pas d’épine.
Le lendemain, nous sommes allés voir le docteur. Il a dit que c’était une inflammation. Philippe a appelé. Paul a dit qu’il fallait voir un médecin à Mérida. Puis nous avons pris le bus à Zafren. Ensuite, nous avons marché jusqu’à Mérida et sommes partis visiter les ruines romaines.
Puis nous sommes allés acheter des fraises à la tienda. 
Le lendemain j’ai marché.
M

Lundi 8 mai - Requejo

Nous sommes partis de Asturianos où nous avons dormi sur un matelas par terre et il y avait des clubs de tireurs, ils tiraient sur des disques oranges puis j’ai fait la sieste. 
Nous sommes partis à 6h55 et nous sommes arrivé à Requejo à 15h50 où je disais n’importe quoi car j’étais fatigué puis nous avons trouvé l’auberge pour dormir et Paul m’appelle car j’ai arrêté d’écrire le blog et il voulait que je m’y remette.
Sur le chemin, nous avons marché sur un chemin très facile avec un très beau paysage. J’ai fait trempette puis nous avons marché et il y avait une cigogne et je suis parti la voir et elle est partie. Fin de journée.

Mardi 9 mai – Lubian

Nous sommes partis à 6h55, j’avais mal aux ligaments de la cheville puis on a marché doucement puis on s’est arrêtés dans un bar, j’ai pris un coca. Le barman faisait des couteaux maison puis nous avons marché. Nous sommes arrivés au gîte puis nous sommes partis à l’hôpital. Ils ont dit que j’ai les ligaments froissés, elle m’a fait un bandage. 

Mercredi 10 mai – A Gudina

Nous sommes partis à 6h55. Nous avons monté une colline puis nous avons marché et je suis tombé puis j’avais du mal à monter les côtes. Nous sommes partis au bar puis nous avons marché jusqu’à l’auberge.

Jeudi 11 mai - Campobecerros

Nous sommes partis à 6h, nous avons marché sous la pluie. J’ai mis un pied devant l’autre et recommencé sinon ça marche pas puis on s’est arrêtés pour manger et on est repartis sous une pluie battante. Nous nous sommes arrêtés dans une très belle auberge de 2ème catégorie où j’ai pris une douche de 1h et j’ai dormi. J’ai embêté Christine et j’ai repratiqué l’arabe avec Hamid !

Vendredi 12 mai - Laza

Aujourd’hui, petite étape de 14 km. Quand on est arrivé à Laza, nous sommes partis au centre de santé pour refaire mon bandage. Puis nous sommes allés s’inscrire pour l’auberge. Nous avons fait les courses et j’ai pris du coca et des bonbons. Puis nous sommes allés au bar, j’ai pris un coca zero et nous sommes rentrés à l’auberge.

Samedi 13 mai – Vilar de Barrio

Nous sommes partis à 8h30, très petite étape de 15 km. On est arrivés à l’auberge, j’ai fait la sieste puis on est parti à la tienda, on a acheté des pâtes etc.

Dimanche 14 mai – Xunqueira de Ambia

On est partis à 8h30. Nous avons marché sur un très beau chemin. Quand nous sommes arrivés, l’auberge où nous avons mis les draps. Et nous sommes partis à la tienda. C’était fermé puis nous sommes allés manger au bar. Après je suis parti faire 1h de sieste et on a vu des français, on leur a parlé puis une québécoise de 20 ans vient alors qu’elle a fait 50 km. Après on est allés dormir.

Lundi 15 mai - Ourense

Nous sommes partis à 7h. Chemin très bref. Nous sommes allés manger au chinois avec la québécoise. Elle m’a mis au défi de manger l’escargot et je l’ai mangé. Ça n’a pas de goût mais la texture est bizarre. On est rentrés tôt pour le dessert. Il y avait des bonbons, donc j’en ai pris puis elle m’a dit que c’était fabriqué avec des os de cochons et de la peau de bœuf. J’ai arrêté de les manger. Le soir, en regardant sur Internet, j’ai vu que je pouvais les manger car c’était devenu 100% chimique donc je continue à manger mon bonheur.

Mardi 16 mai – repos à Ourense

Réveil à 9h, jour de repos. Bien dormi, petit déjeuner, bref, j’ai mes 20 min de connexion. La québécoise est toujours avec nous puis part au bar puis au kébab. Puis elle part à Santiago en bus. Et nous, nous sommes allés aux bains, puis nous sommes rentrés manger et j’ai fait mon blog.

Mercredi 17 mai - Cea

Nous sommes partis à 7h30. Bah j’ai marché, j’ai fait une côte à 21% sur la route. C’était tranquille. Après, on a marché jusqu’à l’auberge, j’ai fait mon lit puis j’ai dormi 5h.

Jeudi 18 mai – Castro Dozon

Aujourd’hui, nous sommes partis à 8h. Nous avons bien marché, nous nous sommes arrivés à l’auberge et j’ai dormi 1h30.

Vendredi 19 mai - Silleda

Nous sommes partis à 7h10. En partant, on me fait remarquer que j’ai oublié mon appareil photo. Je cours le chercher puis nous partons pour marcher. C’était rapide, arrivée à l’auberge situé dans un établissement scolaire. Pas de sieste, petit village puis voilà.

Samedi 20 mai - Outeiro

Nous sommes partis vers 7h30, très beau chemin la plupart du temps en descente. Arrivée à Dia, je prends une boisson pour finir les 4 km et Philippe me fait rire du coup je crache tout ce que j’ai dans la bouche, je mouille son sac et son pull. Nous arrivons à l’auberge, sieste de 2h30, j’ai mangé puis dormi.

PS : J’ai ramassé 2 cerises sur une échelle chez une très gentille dame très agréable. 

Dimanche 21 mai – Saint-Jacques

Partis vers 7h-7h30, chemin up and down, arrivés à 2 km de Santiago, une côte à 25-26% pendant 100 m. Nous nous sommes arrêtés dans un bar où il passait un film sur les chemins de Saint-Jacques. Puis nous sommes allés chercher notre compostela puis prendre un kébab. Nous avons mangé puis j’ai utilisé ma connexion Internet. Puis je voulais m’acheter un coca mais la machine me mettait des coups de jus. 
M.

Lundi 22 mai : Repos à Saint-Jacques

Je n’ai pas marché aujourd’hui.  Je n’ai rien fait, rien à raconter, à part qu’on a fait les magasins, puis nous sommes partis au cybercafé.
J’ai fait la sieste et mangé. J’ai revu aussi un randonneur 

Mardi 23 mai : Negreira

mal au talon. (Pèlerinage des pieds cassés,,,)
Puis nous sommes arrivés à l’auberge, j’ai fait la sieste, puis mangé. « Je passe ma vie à bouffer ».

Mercredi 24 mai : Olveiroa

Nous sommes partis vers 6h30, et avons marché. Sur la route, j’ai trouvé une « poussette » que j’ai prise et mis mon sac dedans. Il y avait que 4 km, alors c’était bon. Puis sur une montée, j’ai repris mon sac  jusqu’à l’auberge.

Jeudi 25 mai : Fisterra

Nous sommes partis à 6h30 avec la « poussette », puis nous avons déjeuné dans un bar, puis nous sommes repartis avec cette fameuse « poussette»

Vendredi 26 mai : repos à Fisterra

Je me suis levée à 16h et des brouettes, puis j’ai déjeuné.  J’ai fait des courses pour faire des crêpes avec Clémence. Nous sommes rentrés au gîte, j’écris gîte car l’auberge c’est long à écrire, car ça fait plus court.

Samedi 27 mai : Muxia

Arrivés à Muxia Avec Madame poussette, étape avec des côtes, mais on a fini par descendre. Nous sommes arrivés à l ’auberge, je me suis douché. Philippe a fait une pizza. Je me suis coupé les ongles, puis suis parti dormir.

Dimanche 28 mai : bus pour Santiago

On a pris le bus pour aller à Santiago, puis nous avons pris des billets de bus pour aller Gijon. On a choisi une belle auberge.

Lundi 29 mai 

Nous sommes partis à 9h, pris un bus de Santiago à Gijon, très beau bus avec tablette intégrée. J’ai écouté de la musique et j’ai essayé d’aller sur facebook. Cela ne voulait pas, donc j’ai dit à Philippe que ça ne compte pas, après on a fait un tour et on est partis dormir.

Mardi 30 mai : Amandi

Première étape à l’envers. Facile. On a dormi dans une très belle auberge. J’ai mangé des lentilles et une assiette de pâtes. J’ai joué à la pétanque.

Mercredi 31 mai : la Isla

Très beau paysage, étape peu facile. Nous sommes arrivés à l’auberge. J’ai fait une sieste et je suis allé nager. J’ai rencontré un jeune de 23 ans très gentil. On a parlé, puis il m’a affuté un couteau. Puis nous sommes allés dormir.

Jeudi 1er juin : Vega de Ribadesella

Petite étape de 11 km. On a nagé. Entretemps on est allés au bar et arrivés chez Marina, on a posés nos affaires. On est parti nager et on est rentrés.

Vendredi 2 juin : Vega de Ribadesella

Repos chez Marina. Nous sommes allés faire les courses. Puis nous sommes partis chez un ami de Marina. Ensuite, je suis allé nager. 

Samedi 3 juin :

Repos chez Marina. Il pleuvait. Je suis devenu n° 1 Uno. J’ai fait un tiramisu avec un café bien serré, puis je suis allé nager dans les vagues. Ensuite je suis allé dormir.

Dimanche 4 juin : Cuerres

Petite étape de 16 km. Arrivé dans une très belle auberge. J’ai fait la sieste et j’ai jouer au ping pong. J’ai mangé, puis je suis allé dormir. M

 

Conclusion de la marche

Nous sommes arrivés en France très heureux. La marche m’a apporté du bien, puis du plaisir. 

Changer d’atmosphère, la nature, la campagne,  même si je reconnais que lorsque je marchais, je regardais plus mes pieds. Car le matin, dans mon quotidien, j’ai plus à faire au carrelage, au béton et aux bâtiments avec son commissariat. Donc, rien que ça autant vous dire que c’est un bol d’air.

J’ai eu du plaisir à rencontrer les gens, beaucoup. Des français, des allemands, canadiens, d’Afrique du Sud, un algérien, chinois, Coréens du Nord, non je déc.., eux ils n’ont pas le droit, punition collective, mais plutôt Corée du Sud, Japonais, République tchèque, et plus tous les autres à qui je n’ai pas parlé.

La rencontre de l’autre et ses différences, c’est ça que je retiendrai.

On me demande souvent si j’ai changé ? ». 
Je répondrai « chassez le naturel, il revient au galop ».  Mais j’ai quand même fait en sorte de m’adapter. Je suis ouvert d’esprit. Je peux échanger avec d’autres personnes qui ne partagent pas mon point de vue. J’ai pris du muscle, aux mollets pour mieux courir. Je ne fume pas, même si avant de partir je ne fumais pas. Sans blaguer, je ne vais pas dire que mon comportement a totalement changé, mais une nette amélioration. »
    
Allez, on passe aux côtés négatifs, car mon occupation principale est d’embêter mon accompagnant. 
J’ai du mal encore, lorsque je suis énervé à discuter, je passe directement dans une forme de violence. Il faut que j’avance. 
Au final, j’ai beaucoup aimé  marcher, sauf les deux premiers jours.

Par contre, je voudrais vous avertir du Chemin Nord, surtout le primitivo, et aussi un point important, maîtrisez l’anglais ou l’espagnol ou bien encore l’allemand.

Marcher c’est se faire plaisir à soi-même, ne rien attendre des autres, repousser ses limites, apprendre à souffrir, le plaisir d’échanger.

Conclusion : Bah, merci Seuil. Je conseille aux  jeunes de partir.

M