Seuil

Marche de Rédxxx accompagné par Rafaël du 1-5-2017 au 1-8-2017

 

Le 1er avril 2017

Salut tout le monde, 

Je m’appelle RDX et j’ai 15 ans. Mon accompagnant se nomme RFX (en réalité Rafaël). Il est plutôt sympa, mon stage s’est très bien passé. Pendant 4 jours, nous avons pu découvrir la région rennaise même si dans mon enfance je suis allé à Brest. 

Lors de mon arrivée, le gîte était un peu isolé à mon goût mais je m’y suis fait. Bref, de toutes manières j’étais là pour marcher. Il y a une différence entre marcher avec un sac et sans et je l’ai remarqué car le poids, lourd, du sac m’a donné quelques difficultés à marcher. Malgré la douleur physique, j’ai réussi à apprécier cette marche car j’ai pu nourrir et caresser des chevaux même si avant, ils me faisaient peur.
Je finis ce stage en beauté car j’ai vaincu une peur et aussi j’ai appris à plonger. 
J’entame maintenant la marche en Espagne avec bonheur.
Mais je pars avec une question qui me taraude l’esprit « pourquoi vivre pour mourir et mourir pour vivre ? ».
J’attends vos réponses à seuil1@orange.fr 
A bientôt,
RDX

Le 5 mai 2017

Salut tout le monde,

Aujourd’hui c’est le grand jour, car nous sommes en route pour Séville. Après avoir passer mon stage de marche à Rennes nous prenons le bus qui va à Bilbao et ensuite nous en prenons un autre pour Llanes. Ce trajet a été très long. Arrives a Llanes nous trouvons une auberge facilement pour dormir. Le lendemain nous commençons à marcher et nous réussissons la 1 ère étape avec facilite. Nous plantons ensuite notre tente a 1km de Nueva.
Le lendemain matin nous nous mettons en route pour l’auberge de Marina. Sur le chemin nous profitons de la chaleur pour pique-niquer à la plage. L’auberge de Marina est sympa et conviviale et surtout on y fait plein de rencontres de gens de nationalités différentes (allemandes, néerlandaises, espagnoles…). Avec Raf et Marina nous partons à la plage pour faire un peu plus connaissance.
Marina est très sympa et donne de bons conseils. Nous sommes à 42 km de marche mais la marche débute vraiment à Séville et finit à Bilbao.

REDHARDX

Le 20 mai 2017

Cette semaine a été remplie d’émotion. A Zafra, nous avons rencontré un groupe de marcheurs avec plusieurs nationalités différentes. Nous avons partagé des moments de fous rires extra, de bons repas, etc … Ces personnes étaient très attachantes. Nous les avons ensuite quittées à Merida. Je sens également que la marche me fait progresser peu à peu. Le physique tient mais moins que le mental. Il me reste encore des progrès à faire. Nous traversons des paysages assez agréables à l’oeil, observons de beaux animaux et rencontrons souvent de belles personnes.
A bientôt.
RDX

24/05 : Camping à côté de Caceres

L’étape est assez courte mais dur car nous manquons d’eau et il fait très chaud. Heureusement que la gérante d’un hôtel nous en donne. Ensuite nous partons nous baigner et finissons par camper au bord du lac.

25/05 : Grimaldo

Nous nous réveillons à 5h30 pour partir à 6h00. Nous marchons pour la première fois à la frontale. Nous faisons ensuite 4 kilomètres de plus pour prendre le petit déjeuner.

26/05 : Galisteo

Arrivée a Galisteo, ça me fait du bien de voir des personnes d’origines arabes. L’auberge n’est pas sympa, chère, il n’y a pas de cuisine et il y a très peu de commerces.

27/05 : Carcaboso

Notre déception de l’endroit nous pousse à faire 11 kilomètres de plus pour décaler notre jour de repos a Carcaboso. Arrivée à Carcaboso, l’endroit nous plait car nous bénéficions d’une chambre pour deux, une belle cuisine, une terrasse etc.…Nous allons ensuite regarder la finale de la coupe espagnole dans un bar.

28/05 : repos

Aujourd’hui est un jour de repos. Nous faisons la rencontre d’un japonais qui s’appelle Tomi.

29/05 :

Aujourd’hui est une étape de 29 kilomètres. Il y a un très beau cheval blanc sur le chemin. Je le caresses et nous repartons. Arrivée à Oliva de Placensia, l’auberge est luxueuse. Il y a peu de commerces dans le village. Nous faisons également la connaissance d’une japonaise, d’un tchèque et d’une canado-allemande.

30/05 : Aldenueva

Aujourd’hui nous allons voir en vrai l’Arco de Caparra qui jusque-là était représenté en petit sur des balises. Il est grand et beau. C’est la seconde étape longue. Le village est sympathique et l’auberge l’est également. Nous retrouvons le même groupe de 3 pèlerins.

31/05 : Calzada de Bejar

C’est le premier col que l’on passe. Ça a été assez simple. A cote de l’auberge il y a un cheval noir que je trouve super beau.

01/06 : Fuenterroble de Salvateria

Sur le chemin il y a un âne qui a failli m’arracher un doigt. Nous rencontrons Gunter qui est un pèlerin allemand. Je l’ai trouvé touchant. L’auberge dans laquelle nous sommes, nous réconcilie avec “les frères ». Nous trouvons e4nfin une tienda qui vend des produits frais, ce qui nous change des pates.

02/06 : San Pedro de Rozado

Aujourd’hui nous recevons la visite de Clémence qui vient nous accompagner pendant trois jours. Dans l’auberge il n’y a pas de cuisine, donc nous faisons un pique-nique améliore dans la rue avec Clémence et Tomi.

03/06 : Salamanque

Je demande beaucoup de pause mais, nous arrivons quand même à Salamanca. Ça fait du bien de voir de la ville, des centres commerciaux etc. Nous réussissons tant bien que mal à trouver un hébergement qui accepte que l’on rentre tard. En fin d’après-midi nous allons dans la rue des tapas pour en manger et également regarder le match de la champions League qui me tient à cœur. Nous faisons ensuite un petit tour et rentrons vers 1 h du matin.

04/06 : repos

Grasse matinée jusqu’à 11h00.Nous partons nous installer à l’auberge et pique-niquons dans un parc. Je pars ensuite faire une partie de foot. Vers 21h nous prenons une glace à Plaza Mayor.

05/06 : Calzada de Valdunciel

Rien de spécial si ce n’est qu’il y a des chevaux arabes devant l’auberge.

07/06 : Villanueva de Campean

Grosse étape de 31 kilomètres pour éviter le triste village de Villanueva de Campean. Nous reprenons donc le rythme habituel et arrivons sans trop de douleur à Zamora ou je me précipite à la poste pour récupérer mon colis qui finalement n’y sera pas. Nous dinons ensuite avec les deux hospitaliers. Je suis crevé et je vais donc m’endormir assez tôt.
RDX

 

08/06 – Zamora : 

Aujourd’hui est un jour de repos. Nous en profitons pour faire un tour en ville, puis nous nous installons dans un stade pour faire du rugby et du foot. C’est exceptionnel qu’il pleuve autant !!!!!!

 

09/06 – Montamarta : 

Aujourd’hui, est une petite étape. Les paysages sont moches et inintéressants (champs de blés). Je suis fatigue, car c’est dur de remarcher après un jour de pause. Nous avons également un énorme dortoir juste pour nous deux.

 

10/06 – Granja : 

Aujourd’hui, est un jour important car nous pouvons enfin marcher seuls chacun de notre côté. Cela me plaît d’être seul lors des pauses et de la marche. Je me sens plus libre. Je rencontre un couple de breton et le courant passe plutôt très bien. C’est également aujourd’hui que l’on aura effectué la moitié des jours ensemble.

 

11/06 – Tabara : 

Second jour de marche en solo. Je me trompe de chemin dès le début et je commence à insulter le Camino. Je tombe à plusieurs reprises et me fais très mal, ce qui m’obliges à prendre un taxi.

 

12/06 – Santa Marta : 

Petit déjeuner ensemble à l’auberge et je pars à nouveau seul. Je fais les 15 premiers kilomètres sans pauses.
Cela me fait du bien de trouver un rythme (lever tôt, marcher seul, petite sieste…). La nature est fort agréable. Je prends donc plaisir à marcher. L’auberge est super classe, propre et en plus elle est gratuite.

 

13/06 – Mombuey : 

Grosse étape de 35 kilomètres que j’effectuerais au début avec le couple de breton et que je finirais ensuite en solo. La fin a été dur mais j’y suis arriver.

 

14/06 – Asturianos : 

Nous nous faisons réveiller par 2 allemands assez discrets. Bref je me trompe de chemin dès le début mais filmes ma mésaventure tout en rigolant.
La chaleur et la durée de l’étape m’auront fait souffrir jusqu’au moment où je revois Tomi. Une fois à l’auberge, Raf se fait réveiller par un des allemands et l’embrouilles.
Je vais me coucher après avoir partagé un diner avec 2 autres français.

 

15/06 – Lubian : 

DURE JOURNÉE !!!! Celle-ci commence par une erreur d’inattention qui me vaut 1 heure de marche supplémentaire. Une fois le chemin retrouver, Raf qui lui aussi s’était perdu, me rejoint dans un bar. Nous finissions l’étape ensemble en rigolant…

 

16/06 – A Gudina : 

Etape effectuée au début avec Raf et ensuite en sol. Les indications sont très bonnes. J’arrives à l’auberge assez tôt et dans la bonne humeur.

 

17/06 – Laza : 

La nuit n’a pas été de tout repos en cause de la chaleur étouffante. Malgré cela je réussis à me réveiller seul et à partir assez tôt car c’est une étape de 33 kilomètres qi m’attends. Cette étape fut agréable malgré les nombreuses grosses descentes qui brusquaient mes muscles. L’auberge est fort sympathique (en espérant que la nuit soit de tout repos)

RDX