Seuil

Marche de Corxxx accompagné par Mireille du 8-6-2019 au 8-9-2019

 

Samedi 8 juin : Paris —> Turin 

 

Aujourd’hui, c’est le grand départ avec Mireille, mon accompagnante, nous partons de Paris, gare de Lyon en direction de Turin en train. Le voyage fut assez long, mais j’ai lu et regardé le paysage. En arrivant à Turin, nous nous sommes un peu perdus et on est arrivés vers 22h à notre hôtel qui se situe au nord de la ville. Après avoir posé nos affaires, nous sommes allés chercher une pizzeria où pour pas grand chose on en a eu une grande. Une fois fini, nous regagnons l’hôtel et allons nous coucher. 

 

Dimanche 9 juin : Lingotto 

 

Aujourd’hui, on se lève tôt pour pouvoir visiter la ville, mais malheureusement nous nous perdons en cherchant le métro. Quand on l’a enfin trouvé, nous nous dirigeons vers la gare pour demander s’ils n’avaient pas trouvé nos tentes que nous avons oubliées la veille dans le train, la réponse fut négative. Nous décidons d’aller faire une exposition sur Léonardo Da Vinci et traversons la ville à pied. Pour déjeuner, nous prenons une part de pizza. Nous rentrons assez tôt à l’hôtel et le soir, mangeons des restes. 

 

Lundi 10 juin : Gassino 

 

Premier jour de marche, nous partons de Lingotto à Turin qui est complètement à l’opposé du chemin de la via francigena et devons marcher 3 ou 4 kilomètres de plus que prévu. En longeant le fleuve qui traverse Turin en direction de Gassino, il se met à pleuvoir de grosses gouttes chaudes et décidons de mettre notre capote pour sac à dos et notre manteau. En arrivant à Gassino, nous nous arrêtons chez les Soeurs de la ville, nous mangeons et allons nous coucher pour reprendre des forces. 

 

Mardi 11 juin : Torrazzo Piemonte 

 

En partant de Gassino, nous allons vers Castelrosso qui est à 19 km. Nous nous arrêtons à Chivasso pour acheter des sandwichs et reprendre des forces. En repartant, nous prenons un petit café dans un bar où le patron, très sympa, s’est beaucoup intéressé à notre marche et qui a remué ciel et terre pour nous trouver un hébergement pour la nuit, sans succès. En arrivant à Castelrosso, nous apprenons qu’il n’y a aucun hébergement dans les alentours et reprenons la route. Nous passons par Torrazzo Piemonte et allons toquer à la porte du prêtre. On nous dit qu’l est malade et au final c’est Dimitri et sa femme qui nous accueillent chez eux. Après une bonne pizza, nous partons nous coucher. 

 

Mercredi 12 juin : Lamporo 

 

Le jour suivant, nous décidons de n’aller que jusqu’à Lamporo.En arrivant, c’est Luciano qui nous accueille, il nous prépare à manger et je fais une petite sieste. Dans l’après-midi, nous allons manger une glace avec Luciano qui est très sympa et très drôle. Le soir, je l’aide à faire des frites qui sont succulentes. Ensuite, nous faisons une partie de cartes et rigolons beaucoup. 

 

Jeudi 13 juin : Vercelli 

 

Aujourd’hui, c’est une étape de 31 km qui nous attend. Luciano nous accompagne jusqu’à la sortie du village et nous aide à faire nos exercices d’étirements. A midi, nous nous arrêtons dans un petit village pour manger des pâtes. En chemin, nous nous perdons dans les rizières où nous sommes attaqués par des moustiques. En arrivant à Vercelli, épuisés, on nous accueille chaleureusement dans un gîte où il y a des français et mangeons en bonne compagnie. 

 

Vendredi 14 juin : Palestro 

 

Le jour suivant, j’ai des ampoules qui me font très mal aux pieds, mais décidons d’aller quand même jusqu’à Palestro qui est à 11 km. En arrivant, c’est Ambra qui nous accueille dans un gîte qui se situe dans une tour ancienne où elle et son mari ont décidé de rénover. Peu après, Mireille décide d’aller faire quelques courses et en chemin, croise Luciano qui était parti à notre recherche, nous passons l’après-midi avec lui et il soigne mes ampoules. En fin d’après-midi, je marche sur un bout de verre qui me fait une belle coupure. Le soir Ambra nous invite à dîner en compagnie de son mari et de son fils de deux ans. Après une bonne soirée, nous décidons d’aller nous coucher. C