Seuil

Marche de Mohxxx accompagné par Gaëlanne du 30-8-2018 au 30-11-2018

 

Le 2 septembre 2018 - Tinténiac

Bonjour, je m’appelle M., j’ai 16 ans. J’habite dans le 93. 

 

Je m’apprête à faire une marche de trois mois qui se fera en Espagne. Je me sens prêt à commencer. Je suis en forme pour l’instant. Je marche avec un sac qui n’est pas très léger. Le sac est plus balaise que moi. Quand je marche, on ne voit même pas ma tête. On voit deux baguettes et deux petites jambes, mais bon ça ne fait pas de mal pour la santé.

J’ai passé ces quatre derniers jours dans la campagne de Rennes à effectuer un stage de marche. J’étais perdu au milieu des vaches. C’est clair que ça ne ressemble pas à la banlieue. J’ai pu observer les étoiles hier. C’était super beau, j’ai même vu Mars.

J’ai rencontré Clémence, Gaëlanne, Paul, Antony qui participent à des marches eux aussi.

Gaëlanne est mon accompagnante. Durant ces trois derniers mois de marche, que je vais effectuer, je serais constamment avec elle qui est une super accompagnante.
 
Clémence est quelqu’un de très sportive niveau étirements, car je n’avais jamais fait ça, mais elle est aussi une super personne.

Et Anthony avec qui je n’ai pas beaucoup discuté. Il est d’ailleurs lui aussi gentil, tout comme Paul.

Là je m’apprête à partir. Je prends le bus dans 50 mn pour Bordeaux où je prendrai un deuxième bus pour Bilbao. 

Ca y est c’est le grand départ.

 

03/09 : Bilbao 

 

Me voilà enfin arrivé à Bilbao, il est 10h30. Nous posons nos sacs à l’auberge et nous nous promenons dans la ville. Il fait très chaud. J’ai mangé un kébab à 12h30. Cela faisait longtemps que j’en voulais un, il était bon !
J’ai visité le musée de Bilbao qui est super beau. J’ai également fait la rencontre d’Emmanuelle et de Romxxx qui ont déjà fini leur marche. Nous avons dîné ensemble dans un resto chinois. Puis il était temps pour nous d’aller dormir.

 

04/09 : Portugalete

 

Aujourd’hui, nous devons parcourir 23 km. Il est à peine 10h et devant moi j’aperçois une colline énorme que je vais devoir monter. J’en avais les larmes aux yeux, mais bon après tout je le fais, mais c’était très très très dur à monter avec mon sac. Je suis fier de moi de n’avoir pas laissé tomber et d’avoir monté. Une fois arrivé à destination, j’étais très heureux de poser mon sac enfin.
Nous nous sommes baladés en ville, j’ai mangé dans un restaurant qui était super et bien servi, rien à dire “au top”. Bref, il est 22h, je m’apprête à me coucher pour les 13 km de demain qui commenceront à 8h.

 

05/09 : Pobena

 

Après avoir marché 13 km, me voilà à Pobena. Nous sommes arrivés à l’auberge pour poser nos sacs, puis nous sommes partis nous baigner. La mer était froide et il y avait beaucoup de vagues. Une fois sorti de l’eau, j’ai attrapé un très gros rhume, car il faisait très froid.
A 14h, nous sommes allés manger dans un bar-restaurant et puis nous sommes rentrés à l’auberge pour nous reposer pour la marche de demain pour nous rendre à Castro Urdiales.

 

06/09 : Castro Urdiales (12 km)

 

Aujourd’hui, il est 8h et nous commençons la marche par 120 marches. L’étape était longue et j’avais la flemme de marcher. J’avais mal à la tête à cause du rhume et d’une inflammation au pied, mais nous sommes quand même arrivés à destination. Nous sommes allés chez le médecin qui m’a prescrit une attelle et des cachets. Je suis épuisé de la marche déjà. Je suis allé sur internet. C’était très bien de pouvoir écouter de la musique pour une fois. Nous sommes rentrés à l’auberge pour nous reposer pour le lendemain et on ne marche pas, c’est génial !

 

07/09 : Castro Urdiales

 

Ce matin, je fais la “grasse mat” et je me suis réveillé d’un cauchemar horrible dans lequel je re-partais en prison, mais ce n’était pas réel heureusement. 
Nous sommes partis prendre le petit déj. au bord de la mer, après nous avons mangé à Burger King à 12h, puis nous avons fait une sieste à l’auberge.
Dans l’ensemble, j’ai passé une bonne journée. Maintenant, il est 22h et je vais me coucher.

 

08/09 : Ribadesella (bus) puis Vega (voiture)

 

Aujourd’hui, j’ai pu encore faire la “grasse mat”. Nous sommes partis nous balader en ville, puis nous avons été manger dans un bar à 12h.
A 14h, nous prenons le bus pour aller chez Marina, dont j’ai fait connaissance. Elle est très sympa. Elle nous a accompagnés chez le médecin qui m’a conseillé : peu de marche. Après nous sommes allés tous les trois à l’auberge en voiture et nous avons dîné avec d’autres randonneurs tous ensemble. J’ai apprécié l’ambiance. Nous avons tous échangé les uns et les autres, puis Marina m’a massé le pied avec de l’huile, après le dîner. Puis, je suis parti m’allonger bouquiner et je m’apprête maintenant à me coucher, car il est déjà 22h40.

 

09/09 : Vega (repos)

 

Aujourd’hui, j’ai joué aux échecs avec Gaëlanne qui est très forte et Marina aussi. Je me suis baladé, puis j’ai regardé un film “Saint Jacques la Mecque” qui est un très bon film. J’ai kiffé. Après je suis parti me coucher.

 

10/09 : La Isla (11 km) 

 

Ce matin à mon réveil, j’ai fait mon sac pour repartir après ce long repos. J’ai dit “au revoir” à Marina et Elena. J’aurais bien voulu rester un jour ou deux pour rester avec elles. Je les ai trouvées très adorables !!!
A 10h30, nous sommes déjà sur le chemin. Nous avons bien marché aujourd’hui.
Arrivés à destination dans le gîte, nous nous apprêtons à dormir. Cette nuit, j’ai fait la rencontre de Chantal qui n’est pas trop bavarde, mais elle aussi est adorable. C’est l’heure du dîner. Ce soir, nous mangeons tous les trois ensembles. Il est enfin l’heure que j’aille me coucher.

 

11/09 : Sebrayo

 

Ce matin, ça a été un réveil très dur pour moi. Aujourd’hui, je dois parcourir 15 km, après de grosses montées, puis de grosses descentes. Je les ai faits, mais j’ai quand même “pété” une crise sur le chemin.
Je suis arrivé à l’auberge, nous avons posé nos sacs, puis je me suis écroulé sur mon lit. J’ai “tapé” une sieste de 2h.
J’ai préparé ensuite le repas avec Gaëlanne. Nous avons bien mangé et c’est, à présent, l’heure de se coucher “après l’effort le réconfort”.

 

12/09 : Amandi (8 km)

 

Ce matin, nous avons bien marché avec de grosses montées et de grosses descentes. Bref, j’ai les jambes en feu, mais je suis enfin arrivé dans la petite ville où je devais aller sur internet et là on m’annonce que c’est fermé. J’avais trop la rage, mais bon.
Nous posons nos sacs à l’auberge. J’ai pris ma douche. Il n’y avait pas d’eau chaude !! J’ai encore joué aux échecs avec Gaëlanne qui a gagné. Je l’avais en travers de la gorge. Puis nous dînons tous ensemble. A table, j’ai discuté avec des français qui étaient très drôles. 
Après le dîner, j’ai pris ma tisane en faisant des mots mêlés et je ne vais pas tarder à aller me coucher.

 

13/09 : Nievares (18 km)

 

Aujourd’hui, je ne sais pas ce que j’ai mais j’étais “chaud” pour marcher. Gaëlanne est loin derrière moi. J’ai même monté la montagne que j’étais censé faire demain, et Gaëlanne a cru que j’étais perdu, alors je l’ai appelée avec le téléphone d’une randonneuse et elle m’annonce que je dois redescendre. J’avais les nerfs, mais je l’ai fait sans problème. Une fois arrivé à l’auberge de Nievares, nous avons discuté avec deux anglais qui étaient très aimables. Là, je vais me coucher.

 

14/09 : Gijon (19 km)

 

Ce matin, je dois me “retaper” la montagne que Gaëlanne m’a fait redescendre hier !! Je vais marcher jusqu’à Gijon. Nous sommes arrivés au camping de Deva où je suis allé à la piscine et me faire bronzer. Nous voilà repartis pour Gijon. Nous sommes enfin arrivés. Il est assez tard. Je vais dormir et demain, c’est repos.

 

15/09 : Gijon

 

Aujourd’hui, je n’ai rien fait de spécial. C’était repos !

 

16/09 :  Tamon (13 km)

 

Aujourd’hui, nous avons de la chance. Il ne fait pas chaud, ce qui est très pratique pour la marche. On a bien marché et bien rigolé.  Nous devons dormir sous la tente. J’espère que ça ne va pas être galère pour dormir. Bref, je m’en vais tester ma tente. A demain.

 

17/09 : Avilès (10 km)

 

Après avoir passé une très mauvaise nuit sous la tente, je vais prendre mon petit déj à la cafétéria et c’est parti pour 9 km de marche avec un paysage très moche rempli d’industries qui polluent nos poumons !!! 
Nous sommes arrivés à Avilès. Enfin on se pose en terrasse. J’ai pris un coca bien frais. Je pense que je le mérite bien.
Maintenant, nous partons nous balader en ville et aujourd’hui c’est mon quartier libre. Une fois mon quartier libre fini, je me pose pour manger une glace et puis je pars faire mes 30 mn d’internet, ce qui était super.
On s’est mangé une bonne salade, puis c’est l’heure de se coucher.

 

18/09 : San Juan de Arena (18 km)

 

Ce matin, j’ai eu un peu de mal à me lever, mais bon.
Nous avons pris le petit déjeuner en terrasse, puis on a direct enchaîné les 19 km sous la chaleur. A la pause déjeuner des chiens affamés nous ont envahis, mais après un bon coup de pression de Gaëlanne, il se sont tous barrés.
Nous sommes arrivés à destination enfin. Il est 15h déjà. A 16h30, nous partons nous baigner à la plage.
A 21h, nous mangeons notre repas chaud et c’est l’heure de dormir.

 

19/09 : Muros de Nalon

 

Ce matin, c’est “grasse mat.” J’ai dormi jusqu’à 10h. C’était super. J’ai pris mon petit déj. à l’auberge et c’est parti pour une petite étape (7 km). Au passage, on passe chez le médecin qui me dit que je suis en bonne santé.
Nous avons déjeuné dans un bar et je compte aller sur internet, mais il n’y a pas d’ordinateur. Quartier libre de 45 mn dans le village et puis nous rentrons à l’auberge pour dîner et il est enfin l’heure de se coucher.

M

 

20/09 : Soto de Luina

 

Ce matin, je me suis levé très tôt, genre à 7h15. Après un bon petit déjeuner, une bonne et longue marche là où j’ai eu une nouvelle inflammation (!!!), nous arrivons à l’auberge après avoir bien transpiré comme des boeufs. En allant chez le médecin, il y avait enfin une bibliothèque avec internet, quel bonheur internet. Après nous décidons de rentrer pour dîner. Nous avons mangé une bonne salade et puis nous partons nous balader 20 mn, puis nous allons nous coucher pour les 24 km de demain.

 

21/09 : Cadavedo

 

Ce matin, réveil très dur pour moi, mais pas le choix, le monde appartenant à ceux qui se lèvent tôt. Aujourd’hui, nous avons fait 21km. “J’étais chaud patate” !!! Gaëlanne se retrouve souvent loin derrière moi, trop lente pour moi, suis un “pro” de la marche maintenant. Nous sommes arrivés. Il est 14h. Nous sommes partis déjeuner dans un bar où le serveur n’est pas très aimable. Puis, nous sommes partis à l’auberge, c’est l’heure de la sieste. Une fois la sieste finie, nous partons faire des courses pour ce soir. 
Quand nous rentrons des courses, Maete, l’hospitalière m’a offert un jeu d’échecs. Elle est trop gentille cette dame. Je l’apprécie grave. Nous avons fini de dîner, après nous faisons une partie d’échecs, puis nous nous apprêtons à nous coucher.

 

22/09 : Luarca

 

Ce matin, réveil très dur, mais j’ai toujours la patate ! Nous partons à 9h30 de l’auberge d’un bon rythme, mais je suis trop rapide pour Gaëlanne. Nous nous sommes arrêtés à une terrasse d’un bar pour prendre un coca. Puis nous repartons. Après tous ces beaux paysages, nous sommes arrivés dans le petit village de Luarca. A 14h, on déjeune dans un bar. Après nous être remplis le ventre, direction la plage pour une petite baignade et une partie d’échecs que j’ai gagnée !! 
Nous rentrons à l’auberge, je prends une bonne douche et je m’en vais en quartier libre. Après avoir fait le tour de la ville en 15mn, je rentre pour aller faire des courses pour le dîner. Etirements, compte, blog, dîner, tout est fait, c’est enfin l’heure de se coucher. 

 

23/09 : Piñera

 

Ce matin, je me réveille à cause d’un monsieur qui passe 25 mn à faire du bruit avec un sac en plastique. Il était 6h30 ! J’ai su garder mon calme. J’ai pris ma paire de chaussettes, j’en ai fait une boule et j’ai joué à les lancer de main en main pour garder mon calme.
Nous commençons la marche très tôt quand je propose à Gaëlanne de faire la pause dans un café lorsqu’elle se rend compte qu’elle n’a plus sa “banane” rien de grave. Elle l’a oubliée et est repartie la chercher. La marche reprend son cours. Je ne suis plus très chaud patate à cause du monsieur de ce matin qui a écourté mon sommeil.
Nous arrivons à l’auberge de Piñera enfin !!!
Après ma sieste, parties d’échecs que j’ai perdues à plusieurs reprises. Après avoir parlé à mon frère au téléphone, j’étais bien mentalement, nous dînons tranquillement et je décide d’aller me coucher.
 

 

24/09 : La Caridad

 

Ce matin, encore une fois, les autres randonneurs ne respectent pas mon sommeil. Il est 8h. Ils se mettent à tousser, à crier, rigoler (mais on est où là !!!). Je me prépare et au moment de sortir de l’auberge, je croise un groupe de français. Alors je commence la marche avec eux lorsque l’un d’entre eux me donne un pim’s du drapeau canadien. Je le remercie.
Gaëlanne me demande une pause au bout de 1h30. J’ai dit “non je marche”, je ne voulais pas perdre de vue mes nouveaux amis français.
Après 23 km, nous décidons moi et mes amis de faire une pause au bar où je prends un chocolat chaud et un croissant. Après cette pause, nous nous rendons tous à l’auberge. Enfin nous voilà arrivés.
A 13h, je déjeune en terrasse avec Gaëlanne, puis nous rentrons faire une partie d’échecs que j’ai gagnée. Gaëlanne décide de faire sa sieste, puis je vais à la bibliothèque pour ma session internet. Une fois tout ça fini, nous faisons les courses pour le dîner et puis nous mangeons tranquille. Moi je vais me coucher, car demain je marche avec mes amis français. 
 

25/09 :  Ribadeo

 

Ce matin réveil très facile. Je me lève à 7h pour aller marcher de bonne heure avec mes amis français (la famille Pouf-Pouf c’est comme ça que mon amie Louise nous appelle). Nous marchons sur un super chemin avec de magnifiques paysages à couper le souffle. Nous décidons de faire une bonne pause chocolat chaud dans un bar tous ensemble, puis nous reprenons une fois passée la frontière de l’Asturie pour passer en Galice.
Voilà notre auberge qui est au bord de mer. Nous déjeunons tous ensemble (la famille Pouf-Pouf) au restaurant de la ville qui est très bon.
A 17h, je décide d’aller faire une sieste de 1h30. Après ça, je me rends au taxi-phone pour ma session internet, puis je m’en vais en quartier libre.
Au moment de rentrer à l’auberge, je me perds, mais rien de grave, je réussis à retrouver mon chemin. Gaëlanne et moi dînons à l’auberge, puis allons nous coucher. On est très fatigués.

 

26/09 : Lourenza

 

Ce matin aussi je me réveille assez facilement. Une fois avoir pris mon petit déjeuner, départ à 7h40. Après avoir souffert de grosses montées, puis de grosses descentes, nous retrouvons nos amis à l’auberge. Je les aime bien ces français. Ils sont très aimables.
A présent, on a 29 km dans les jambes et la famille Pouf-Pouf nous invite au souper. Après ça, je pense qu’il est temps de se coucher.

 

27/09 : Gomdan

 

Ce matin, grosse étape. J’ai bien marché, alors j’ai bien mérité mon coca et ma tarte au chocolat. Une fois la pause finie, c’est reparti pour les grosses montées, une fois arrivé en haut de la montagne en premier !!!
J’arrive à l’auberge, puis je décide d’aller au café pour boire un petit quelque chose bien mérité. Je vois Gaëlanne au loin, c’est clair que je ne suis pas un petit randonneur maintenant. Ce soir, on dîne tous ensemble avec nos amis au resto. Il est 20h30, c’est l’heure pour nous d’aller nous coucher.

 

28/09 :  Vilalba

 

Nous partons à 8h40 pour commencer l’étape du jour qui est tranquille. Nous arrivons à l’auberge privée tous ensemble sans aucune difficulté. L’auberge privée c’est trop le luxe. J’adore. On est trop bien. La journée passe, puis le soir on dîne tous ensemble encore à l’auberge, car c’est notre dernier soir avec nos amis.
Pendant le repas, notre ami Ingo a offert à tous un bracelet. Il est vraiment sympa. Une fois le dîner fini, Gaëlanne et moi, faisons nos étirements dans notre chambre lorsque toute la famille Pouf-Pouf vient nous faire des câlins pour nous dire au revoir et nous souhaiter bon courage pour la suite. Une fois tout ça fini, je décide d’aller me coucher. 

 

29/09 : Repos à Vilalba

 

Ce matin, grasse matinée jusqu’à 9h50, car c’est jour de repos. Une fois avoir quitté l’auberge privée pour aller à la municipale, c’est très décevant. On était bien dans le confort pour aller dans le simple, mais on a de la chance on a l’auberge pour nous tout seul. On va être bien en fait. Bon c’est jour de repos et je n’ai pas grand-chose à raconter.
 

30/09 : Baamonde

 

J’ai bien rigolé ce matin sur 1km on doit porter un sac de 20 kg à deux. C’est Gaëlanne qui a porté le plus, laisse tomber sa tête à l’arrivée.
Je dois à présent faire ma journée en autonomie. Après avoir fait mes 21 km tout seul avec une pause coca, je suis arrivé à Baamonde, je me fais un casse-dalle en attendant Gaëlanne qui est arrivée 1h15 après moi. Après une partie d’échecs que j’ai gagnée, nous dînons au resto et nous rentrons à l’auberge nous coucher.

 

01/10 : Roxica

 

Je me suis réveillé à 7h40. Je me prépare et je commence la marche. Maintenant que mon sac est plus léger je fais du 7km/h. Je suis donc trop rapide pour Gaëlanne, mais bon c’est rien.
J’arrive à l’auberge où je me pose tranquille et je me fais encore un casse-dalle, puis une partie d’échecs et je pars me coucher.

M

 

02/10 : Sobrado

 

[partie manquante] cartons pour les jeter après. Un quart d’heure de boulot et il me récompense avec trois paires de chaussettes. C’est clair qu’il a fait mon bonheur. Et puis, je m’en vais faire les comptes. Après une partie d’échecs, nous avons dîné, puis nous sommes allés nous coucher.

 

03/10 : Arzua

 

Ce matin, levé à 6h45 je suis prêt pour la marche d’aujourd’hui (22 km). A 12h, on décide de faire une pause soda au bar et avant de repartir Gaëlanne s’aperçoit qu’il y a au bar une table de billard. Après une super partie que j’ai gagnée, nous reprenons la route et en marchant je propose à Gaëlanne de nous mettre du Charles Aznavour en hommage à son décès et je connaissais les paroles mieux qu’elle !
Nous sommes arrivés à Arzua et nous déjeunons au bar. Puis je m’en vais faire ma demi-heure d’internet et ensuite mon 1/4h libre. Après je rentre dîner à l’auberge, puis une fois, les comptes faits, nous faisons une partie d’échecs, ensuite nous partons nous coucher, car dans deux jours, c’est Santiago.

 

04/10 : Arca

 

Aujourd’hui, je “pète la forme”, car hier en rentrant dans l’auberge, j’ai vu deux jeunes filles de mon âge. Elles avaient le look de randonneuses, alors ce matin, j’ai décidé de commencer la marche à 7h45 pour les rattraper. 
Aujourd’hui, ça va faire 1h45 que je marche à 7km/h pour les voir, mais elles ne sont pas là. Je me suis arrêté dans un bar pour faire une pause-collation et ici je suis bien. J’ai un magnifique paysage.
Quand Gaëlanne m’a dit que j’allais marcher sur une “autoroute” de randonneurs, je comprends mieux. Tu as beau courir pendant 1h, il y aurait toujours des randonneurs devant toi. Impossible d’arriver en premier.
Ma pause est finie et je m’apprête à repartir pour les 12 derniers kilomètres. Je suis bien arrivé à Arca. Il est 11h15. J’arrive à l’auberge KO.
Je fais une sieste de 2h, puis nous sortons manger une pizza. Après je vais faire ma deuxième demi-heure d’internet de la semaine, puis nous allons faire les courses pour le dîner. Après avoir mangé, nous faisons une partie d’échecs, puis nous allons dormir. 

 

05/10 : Santiago

 

Nous sommes arrivés à Santiago aujourd’hui. J’ai fait le chemin de Compostelle. Je suis trop content. Nous posons nos sacs à l’auberge et nous filons à la cathédrale.
Après la visite de la cathédrale, nous partons nous balader et j’ai enfin pu manger un kébab. Après je pars en quartier libre et je rejoins Gaëlanne pour le dîner. Une fois avoir mangé, je vais dormir.

 

06/10 : Repos à Santiago

 

Levé à 8h30, je me prépare pour aller dans une autre auberge qui nous éloigne du centre-ville, mais ça nous rapproche d’un grand centre commercial où j’ai passé la journée, car il pleuvait.
A 13h, nous sommes rentrés à l’auberge manger une paëlla, puis j’ai fait une sieste.
Après Décathlon, nous sommes repartis manger un kébab et nous sommes allés nous coucher.

 

07/10 :  Alto de Peña

 

Ce matin, levé à 8h30 pour partir en-tête à 9h30. En marchant, je me suis rendu compte que je dépassais beaucoup de gens, puis une fois arrivé à l’auberge municipale (22 km), qui était pleine, nous avons fait 8 km pour la suite, mais avant ça, nous avons décidé de manger (casse-dalle au thon).
Une fois fini, j’attaque les 8 derniers kilomètres et à l’auberge, je prends ma douche, je mange une bonne salade et je m’apprête à faire une partie d’échecs avec Gaëlanne. Puis nous allons nous coucher, car demain je me lève tôt pour ma journée en autonomie.

 

du 8 au 12/10 : Mohamed n’a pas tenu son blog

 

12/10 : Lires

 

Ce matin, je me réveille à 9h, car c’est une petite étape de 13km que j’ai déjà finie en 2h30. Je suis arrivé seul car c’est une journée en autonomie. Maintenant l’espagnol n’est plus trop une frontière pour moi. 
Une fois douché, je me suis posé. Gaëlanne est arrivée une heure après moi. Nous décidons de déjeuner d’une petite salade tout en parlant de tout et de n’importe quoi. Une fois terminé, nous faisons plusieurs parties d’échecs et si tout se passe bien on regardera peut-être un film. Allez moi, je vais jouer aux échecs.

M