Seuil

Marche de Rahxxx accompagné par Guillaume du 18-4-2019 au 18-7-2019

 

Présentation : Bonjour, je m’appelle R. J’ai 17 ans. Je suis originaire de Mulhouse. Si aujourd’hui j’ai décidé de faire cette marche c’est que ça ne va plus dans ma vie. Je n’arrive à rien. Je n’ai la motivation pour rien et je me détruis le cerveau avec ce que je consomme (cannabis uniquement). Je compte sur la marche pour moi mes problématiques. Je suis vraiment motivé à aller de l’avant. 

Jeudi 18 avril : 

Le grand départ. Réveil à 6h30. Mon frère m’a récupéré à 6h45 chez moi. On est allés à la gare. Le départ sur Paris s’est fait à 7h15. Je suis parti avec Madame Gems, mon éducatrice. Nous sommes arrivés à Paris à 10h05. Nous nous sommes dirigés vers Seuil où nous avions rendez-vous à 11h. Monsieur Dall’Acqua nous a reçus et j’ai fait la connaissance de Guillaume, mon accompagnant et d’Anthony qui fera le suivi de la marche (avec Clémence), très sympas. Ensuite, le rendez-vous s’est fini à 10h15. Madame Gems est rentrée et moi et les deux accompagnants et Monsieur Dall’Acqua sommes allés manger. Après ils m’ont donné une partie des affaires et nous nous sommes dirigés vers la Bretagne. Nous sommes arrivés en Bretagne à 16h15. On a pris la voiture d’Anthony et nous sommes allés à Décathlon pour acheter le reste des affaires. Après nous sommes allés faire les courses et nous sommes allés manger et c’est là que j’ai fait la connaissance de Clémence, très gentille fille à première vue. Après la fin du repas, nous sommes allés au premier gîte. En fait, c’est une maison magnifique. Pour résumer le grand voyage commence très bien. Mon co-marcheur est très sympa et je pense qu’on va bien s’entendre. 

Vendredi 19 avril : 

Une petite marche pour commencer Réveil à 8h55, petit déjeuner et ensuite nous avons commencé à marcher. Nous avons marché environ 1h sur le chemin. Nous sommes tombés sur une ferme bizarre. Nous avons entendu des feulements en provenance de la ferme. Nous sommes rentrés au gîte à 11h15. On a fait à manger du poisson et des pâtes. Après avoir mangé on a fait bronzette en attendant Anthony qui est arrivé à 14h19. Il m’a présenté la marche et la charte. Il m’a donné des conseils de marche et de repos que je prends volontiers. Ensuite, on est allés au village à côté pour acheter les courses. Il nous a lâchés dans le village. Nous sommes rentrés à pied. En marchant nous sommes repassés devant la ferme bizarre et il y avait des dromadaires qui étaient sur le chemin et ce sont des animaux très impressionnants. Nous sommes arrivés vers 17h. La propriétaire nous a rendu visite et avons bien parlé avec elle. Guillaume l’a invitée un peu plus tard. Dans la journée, ils sont venus et nous avons bien parlé. En conclusion, c’est une très belle journée pleine de rebondissements et d’aventures. 

Samedi 20 avril : 

Un port de tourisme Réveil à 7h30. Nous avons déjeuné en vitesse et nous sommes partis du gîte à 8h pour nous rendre à la gare du village voisin pour nous rendre à Rennes. Le train était à 8h, nous sommes arrivés à Rennes à 9h30. Nous sommes allés boire un café et ensuite on est allés se promener dans la vieille ville. Nous sommes allés au marché. Il fallait absolument que je me coupe les cheveux, du coup on a pris rendez-vous à 11h15. En attendant le coiffeur on est allé à la Fnac pour essayer de trouver un livre d’espagnol et je me suis pris un livre pour moi “Harry Potter” tome 1. Nous n’avons pas pu trouver un livre, du coup on est allés chez le coiffeur. Après le coiffeur, il était 12h40, on a décidé d’aller au marché. Nous sommes allés manger dans un très beau parc au centre. Après manger ,on est allé au cinéma pour y regarder un film que j’ai bien aimé. Après la séance de ciné, nous sommes rentrés au gîte où l’on a mangé et pour finir ma soirée avec un livre au coin du feu. Pour résumer, encore une magnifique journée qui s’achève. 

Dimanche 21 avril : 

Une balade sur la côte. Réveil à 8h. Nous avons déjeuné et nous sommes partis marcher, mais cette fois-ci, nous avons pris le sac plein pour avoir un aperçu de ce que ça va être. On a marché environ une heure et demi franchement ça allait. Nous sommes rentrés vers 11h et on a fait à manger et ensuite on a attendu Clémence pour qu’elle nous amène nous promener sur la côte. On a marché une heure, nous nous sommes posés sur une petite plage environ 30 mn. Après s’être trempés les pieds on est allés manger une très bonne galette de sarrasin (galette de blé noir). Ensuite, elle nous a ramenés au gîte vers 23h30 et on a rangé et nettoyé le gîte jusqu’à 0h30, ensuite dodo. Pour résumer, une petite journée.

Lundi 22 avril : le jour J 

Nous sommes réveillés très tôt à 5h30 le matin et arrivons à 6h20 par Clémence. Elle nous emmène à Rennes pour prendre le train à 7h50 pour Paris. Nous sommes arrivés à Paris à 10h. On a déposé mon sac à la consigne de la gare pour la journée. Après avoir déposé le sac, nous sommes allés acheter des tickets de métro 10 environ. Nous avons pris le métro jusqu’à l’Assemblée Nationale pour marcher jusqu’au Louvre en passant dans le Jardin des Tuileries, un très beau parc et j’ai appris un truc à Guillaume. Je lui ai appris que le grand bâtiment à la lisière du parc est en fait le bâtiment où le traité du Jeu de Paume a été signé. Pourquoi nous sommes allés au Louvre parce qu’il fallait absolument que nous le visitions On ne l’avait jamais visité, c’est une très belle expérience pour nous deux. Après la visite, nous sommes partis et il fallait que je fume, du coup on a pris un paquet de clopes et 3 mn plus tard, un chinois m’a donné un paquet gratuitement. Nous avons rencontré le chinois en passant devant la maison du Président Macron et sa femme (le Palais de l’Elysée) Je me suis pris un peu la tête avec un vieux monsieur et un mec joufflu. Nous arrivons vers la gare, on a mangé, ensuite nous sommes allés à la Fnac pour acheter un livre d’espagnol et le tome 2 de Harry Potter. On a récupéré les sacs et on a pris le bus pour aller à l’aéroport pour y prendre un avion pour l’Espagne. C’était un baptême de l’air. On est arrivés en Espagne vers 17h50. On est allés au gîte pour y déposer nos affaires et on est allés manger dans un attrape touristes, à notre grand regret. 

Mardi 23 avril Réveil à 9h30. 

On est allé boire un café à côté de l’auberge et ensuite on est allés faire 2-3 courses. Ensuite on est retournés au gîte pour y faire à manger. On a fait des tortillas très bonnes Après manger, on a décidé ensemble d’aller voir l’aquarium de Séville. C’était magnifique, on a vu des requins, des poissons-clowns, des “Dody”, des méduses et toutes sortes de poissons plus beaux les uns que les autres. Une fois la visite terminée, nous sommes allés boire un café dans la cafétéria. Ensuite, nous sommes rentrés au gîte. Une petite douche, on a mangé et au dodo. Très belle journée également. R

Mercredi 24 avril : 

Aujourd’hui, c’est le grand départ. On s’est levés à 8h15 et on est sortis à 8h30 pour parcourir 20 km. Je l’ai fait sans rechigner. A 12h, on était au milieu des champs pour déjeuner. Nous avons fait également des belles rencontres, alors que c’est le premier jour. On est arrivés au gîte à 14h30. On a pris une douche et il s’avère que j’ai mal au pied et j’ai une ampoule, mais ce n’est pas ça qui va m’arrêter. 

Jeudi 25 avril : 

C’est un mal pour un bien. On s’est réveillés à 8h et on est partis à 8h30. Avant de marcher, on est allés boire un café et on a corrigé les rapports des deux derniers jours. Nous avons commencé à marcher à 9h15, la matinée on débordait d’énergie malgré les difficultés du parcours à cause de la boue qui collait aux baskets. Vers 11h on a commencé à traverser un énorme champ. Nous avons marché en très bonne compagnie avec des vaches et deux ou trois taureaux. Vers 11h45, nous nous sommes arrêtés et on a mangé. Après avoir mangé, nous avons repris la marche, le ventre bien plein s’était beaucoup plus dur de retrouver le rythme, mais ça allait. Nous sommes retrouvés au gîte vers 14h. J’ai montré 2 ou 3 étirements à Guillaume et on a lavé mes affaires pour le lendemain. A 15h, on a dû faire les courses pour le soir et le lendemain. On a fait à manger et après avoir mangé, j’ai fini mon livre. Ensuite, je me suis endormi comme un bébé. A 3h15 je me suis réveillé et pas moyen de me rendormir à cause du porc qui ronflait comme pas possible. Du coup, je suis monté sur une banquette peu confortable en haut pour terminer ma nuit. 

Vendredi 26 avril : 

Un petit bout de marche : réveil à 7h30. On a fait nos affaires et on est partis au café en bas pour boire un café et écrire le rapport. Ensuite, il était 9h17 quand on a pris un taxi pour nous avancer un peu car on avait trop à faire pour un troisième jour. Du coup on a pris le taxi (15 km) et on a marché 16 km. Nous sommes passés par un très beau pays, on est arrivés à 14h. On a mangé au resto et on s’est couchés à 21h. 

Samedi 27 avril : 

Réveil à 8 h - départ 9 h - marche jusqu’à 12h30 pour manger - départ 13h20 - arrivée 14 h 

Dimanche 28 avril : 

Départ 8h55 - marche jusqu’à 12h - pause manger - départ 14h50 - arrivée 15h15 

Lundi 29 avril : 

Nous sommes partis du gîte à 8h. On est allés boire un café et ensuite on a commencé à marcher. On a marché en faisant une ou deux pauses. Nous avons mangé à 13h à l’ombre d’un arbre. Une petite et sieste et s’est reparti. Nous sommes arrivés au gîte à 14h30. J’ai pris une douche. J’ai un coup de blues, on est allés manger, ensuite un peu de lecture et au dodo. 

Mardi 30 avril : 

Une longue journée : on s’est réveillés dans une magnifique ville. Après un petit café on a commencé à marcher 25 km. C’est une grosse étape, du coup on est partis à 7h30 pour profiter de la fraîcheur. On a fait une pause à 8h et une autre à 10h. On a mangé à 11h47 et on est repartis à 13h30. Il nous restait 6km, nous sommes arrivés dans une ville qu’on croyait être notre point d’arrivée, mais il s’avère que cela ne l’était pas. Il nous restait 3 km. En arrivant, je me suis pris la tête avec Guillaume et des mots méchants ont fusé que je regrette à tête reposée. 

Mercredi 1er mai : 

Une bonne petite journée. On s’est réveillés à 6h15 pour partir à 7h. Il n’y a rien à dire avec cette journée à part que c’était une bonne journée de marche. R

Jeudi 2 mai : Mérida 

Une nouvelle tentative : réveil à 7h30. Nous nous sommes préparés et on est parti à 8h, bu un café et on a commencé la marche à 8h30. On a bien marché, on est arrivés à Mérida. On a pris un airbnb dans les quartiers nord. On a mangé et après on a voulu aller à la piscine, mais sans plus, on a essayé deux fois et on a abandonné, après on a décidé de rentrer. Guillaume est allé faire les courses et moi je me suis un peu reposé. Quand il est revenu on a fait à manger et après on est allés au bar pour boire un café et on est restés dehors jusqu’à 1h du matin et après dodo. 

 

Vendredi 3 mai : Mérida

 

Repos Une journée catastrophique. Je me suis réveillé à 10h30 une petite grasse mat cela fait du bien car je n’arrivais pas à émerger. Au gîte on a déposé, on a laissé ses affaires et sommes allés à la poste pour que j’envoie des affaires. Ensuite on a voulu manger. On a trouvé un bar. On y a bien mangé. … mais cette serveuse nous a fait payer 25 € !!! Elle nous a bien…. Après cette mauvaise surprise on est allés boire un café. Je l’ai trouvé bien sûr très bon et pas cher du coup. Après une petite promenade, on est rentrés au gîte et on a bien discuté avec des randonneurs. On a fait à manger et on est allés dormir. 

 

Samedi 4 mai : Aljucen 

 

Une reprise difficile : Nous nous sommes réveillés à 7h30 et on est partis à 8h. C’était une petite étape de 16 km, on l’a faite tranquillement. On a fait une petite pause à 9h09 et à 11h05. Nous sommes arrivés à 12h30 au gîte on a pris une douche et on a mangé. Ensuite, Guillaume m’a parlé des thermes et il m’a dit qu’il y en avait dans ce village, du coup on y est allés, c’était un magnifique endroit, très relaxant. En sortant, je n’avais plus aucune douleur. En arrivant au gîte, je me suis endormi, ça m’a fait beaucoup de bien. Quand je me suis réveillé, on a mangé et après un peu de lecture je suis allé me coucher. 

 

Dimanche 5 mai : Alcuescar Le monastère : 

 

Réveil à 7h30. On a bu un café et on est partis. Il n’y a pas grand-chose à dire sur cette journée si ce n’est quand on a dormi chez des religieuses, dans un monastère très très glauque et qui nous ont fait à manger. 

 

Lundi 6 mai : 

 

La lionne : réveil 6h30 on s’est préparés et on est partis en vitesse de cet endroit maudit, on est allé boire un café et on a vu une magnifique randonneuse jeune. Cette fois, elle avait des yeux d’un bleu magnifique comme le ciel espagnol et des cheveux blond ondulés super beaux, nos regards se sont croisés et elle m’a lâché un sourire et on s’est arrêtés, après cette belle rencontre on est partis. On a fait qu’une pause et on est arrivés au gîte à 12h19 et un peu plus tard, un “hola”, mais je connaissais cette voix, c’était la rencontre dans la matinée. On a bien marché ensemble. Elle est de Berlin et elle a été en Afrique pour une ONG et elle est en master. Le soir s’est bien fini et on est allés dormir. 

 

Mardi 7 mai : Cacéres 

 

Une marche sans la pluie : réveil à 8h30, départ 9h. Une journée normale, longue mais normale. A la fin il a plu beaucoup plus. On est arrivés à 2h30 trempés, on a fait les courses et on a fait à manger froid et on est allés dormir tranquilles. 

 

Mercredi 8 mai : Casar de Caceres 

 

Les 12 petits kilomètres : Réveil à 8h15 et on est partis à 9h10, on est allés boire un café au bar dans la rue et on est partis à 9h45. C’était une petite étape de 12 km. C’était une partie de détente, on est arrivés à 11h55. On s’est installés en gîte et on est allés faire les courses à Dia. On a fait, en plus, tout. Guillaume a fait une magnifique purée et on a mangé de la viande avec de la purée et après un petit café on a fait une sieste et après j’ai voulu aller faire mes 30 mn internet mais rien, je suis vite passé outre, on a mangé à 20h et après je suis allé dormir. 

 

Jeudi 9 mai : Lac d’Alcatara 

 

Notre premier feu : nous sommes partis 7h15, nous avons bien marché jusqu’à 18h30. Avant de manger, il nous reste 8 kilomètres. On est arrivés. On avait prévu de camper mais il reste que 2h30. Du coup, on lui a demandé pour rester 3h00, et, il nous a dit : « oui ». Du coup, nous sommes restés jusqu’à 5h10 et on est partis pour préparer le camp. J’étais chargé de préparer le feu et l’ai bien fait en deux coups de briquet. On a bien mangé et on a regardé les étoiles avant de dormir. 

 

Vendredi 10 mai: Grimaldo 

 

Une nuit difficile : la nuit était très difficile pour moi. On est partis à 7h15, on a bien marché et on est arrivés à 12h30. On a mangé au restaurant le midi et le soir très bonne journée dans l’ensemble. 

 

Samedi 11 mai : Galisteo 

 

On s’est levés à 7h00, et on est partis à 7h30. On a marché longtemps avant de dormir dans un très petit village. On a déposé nos affaires et on est allés faire les courses. On a fait à manger et on s’est fait une promenade dans le village. Ensuite, nous sommes rentrés …et après on a fait le rapport du soir et nous sommes allés dormir. 

 

Dimanche 12 mai : 

 

Rien à faire Je me suis réveillé à 10h30, j’ai déjeuné et on est allés faire les courses. Ensuite, nous sommes rentrés manger et on s’est reposés. On est allés boire un café, et, ensuite, on a voulu aller sur l’ordinateur, mais la bibliothèque n’était pas ouverte, mais ce n’est pas grave. On est rentrés faire à manger et nous sommes allés dormir. 

 

Lundi 13 mai : Vilar de Plasencia 

 

Une reprise difficile : on s’est réveillés très tôt à 6h00 en vue des 31 kilomètres à faire la route. C’était très long, au bout de 13 kilomètres, nous sommes passés dans une petite ville, et, on s’est posés pour aller boire un café. Je me suis pris un truc à manger, et ensuite, nous sommes repartis. La marche est très dure, je ne vais pas y arriver mais on n’y est arrivés à 15h30 et on s’est arrêtés dans une auberge pour manger et dormir, un peu gavant très mal à la tête. J’avais perdu mes lunettes de soleil et j’ai les yeux très sensibles. Bref, on s’est reposés, mangé, puis nous sommes allés se coucher. R

 

Mercredi 15 mai : Oliva de Plasencia 

 

La montagne : nous nous sommes réveillés à 7h10 et nous sommes partis à 7h45. On a marché très vite C’était très difficile pour moi, mais je suis quand même arrivé avec une certaine difficulté. Nous sommes arrivés à 21h. Quand on est arrivés, on s’est fait inviter par un très gentil couple de français. Après avoir mangé on est allés se reposer à l’auberge et on a décidé de les inviter à boire. Notre tour on a fait une salade de pâtes très bonnes et on est allés dormir. 

 

Jeudi 16 mai : Aldeanueva del camino 

 

De la montée et encore de la montée : je me suis réveillé en premier et je suis allé réveiller Guillaume et on s’est préparés. Nous sommes partis à 7h. On a très bien marché et après mangé on a fait la sieste et après la sieste on est allés au bar avec nos deux charmants français. On a pris l’apéro et on est allés manger. Après j’ai regardé le foot et après le foot, je suis allé dormir sur le canapé à cause des ronfleurs. 

 

Vendredi 17 mai ; Calzada de Bejar 

 

On est partis à 7h15. On a marché normalement et après une pause de 15mn on est arrivés au village. On est allés dans une auberge donativo. C’était très bien et on a fait à manger. C’était très bon et on a été avec un français. C’était très agréable. 

 

Samedi 18 mai : Fuenterroble 

 

On est partis à 7h et on a marché. C’était une journée normale où l’on à rien à dire de plus. 

 

Dimanche 19 mai : Salamanque 

 

Nous sommes partis à 7h30. On a marché normalement et on est arrivés à Salamanque à 12h30 et sommes allés dans un Airbnb très beau et pour cette fois en plein centre. Après s’être installés on est allés se doucher et on a fait une petite sieste. Après on est allés boire un pot avec des français. C’est la dernière fois qu’on les voyait. J’étais un peu triste parce que c’était la plus belle rencontre du Chemin. On s’est dit au revoir et on est allés manger et au dodo. 

 

Lundi 20 mai : Salamanque (repos) 

 

Une journée bien chargée : je me suis réveillée à 10h. J’ai pris un petit déjeuner et on est allés prendre un rendez-vous chez le coiffeur pour moi et une coupe pour Guillaume. Après on est allés à Décathlon pour acheter ce que j’avais perdu sur le Chemin de la Plata, dans l’auberge. Après on est allés à la poste pour récupérer les livres mais sans succès. On est allés manger et on est ressortis pour aller sur l’ordinateur et après on est allés chez le coiffeur. Ensuite on est allés acheter des livres, après on est rentrés. 

 

Mardi 21 mai : Calzada 

 

La reprise : on s’est levés à 7h50, on est sortis à 8h30. On est allés à la poste pour que Guillaume envoie des trucs, mais on n’a pas pu suite à un “problème informatique”, on est sortis de la ville à 9h50 et on est arrivés au gîte à 12h20. On a mangé, fait une sieste. Après on est allés faire les courses et on a fait à manger, et on a mangé et au lit. 

 

Mercredi 22 mai : 

 

La route : on s’est réveillés à 7h30 et on est partis à 8h30. C’était un peu” gavant” à cause de la route mais on est arrivés à 17h30 pour faire les courses. On a mangé. 

 

Jeudi 23 mai : Cubo de la Tierra del Vino 

 

Le village fantôme : on a commencé à 8h30. C’était une petite étape de 13 km. On l’a faite les “doigts dans le nez”. Le paysage était plutôt beau. Sur la route, on a croisé un serpent plutôt grand. Je l’ai pris en photo et on est partis. On est arrivés à 11h30. On a mangé à 12h et après on a joué aux cartes. Ensuite on a fait une sieste et après on est allés jouer aux cartes. Une fois les parties finies, on est rentrés et là a commencé une longue phase d’ennui jusqu’au moment du repas. Après le repas, on est allés au bar. J’ai pris un café, on a joué aux cartes et on est rentrés dormir. J’ai évoqué le fait de me faire baptiser à Guillaume. 

 

Vendredi 24 mai : Zamora 

 

On a commencé à marcher à 7h. On a bien marché. On a fait une pause à 3,8 km de Zamora. On est arrivés à Zamora à 11h. On a acheté à manger pour le midi et le soir et je suis allé faire une 1/2h d’internet. Une fois les 1/2h finies, on est sortis dans le parc pour manger et en mangeant je regardais des mecs qui faisaient du parcours : on aurait dit des Ninjas. Une fois l’auberge ouverte à 14h on est rentrés, j’ai pris une douche ; Guillaume est allé à la poste, il a croisé un couple de français, Anne et Michel qui nous ont invité à boire un café à 16h. On est arrivés à l’heure et on s’est rejoints. Après le café, on a tenté une nouvelle tentative de trouver Harry Potter en faisant le tour des librairies, un nouvel échec. Mais Guillaume a trouvé la solution qui est de le commander pour Ourense. Du coup, pendant qu’il le commandait, j’ai fait à manger. Et après mangé, un peu de lecture et au lit. 

 

Samedi 25 mai : Montamarta 

 

Une auberge “à perpète les oies”. On s’est réveillés à 6h30. On est partis à 7h10. On a marché jusqu’à un village où on a pris un café. Ensuite on a continué à marcher. On est arrivés à 11h30 dans une auberge très très loin du village à notre grand étonnement. Après s’être installés, nous sommes allés faire les courses. On est rentrés. On a fait à manger. Ensuite on est allés faire une sieste. Après la sieste, j’ai pris une douche, j’ai un peu bouquiné. On a mangé et on est allés dormir. 

 

Dimanche 26 : retour Zamora 

 

La simulation : on s’est réveillés à 7h et sortis à 7h40. On a marché environ 5 km quand la folle et stupide idée m’est venue de simuler une douleur vive au pied. Ce qui a marché puisqu’on est retournés à Zamora à l’hôpital pour y faire des radios. Une fois les radios faites, le médecin m’a dit que j’avais une inflammation alors que j’avais rien du tout et m’a prescrit 5 jours d’arrêt, mais mon but était d’arrêter la marche car j’en avais marre. Quand on est rentrés, près de l’auberge en attendant qu’elle ouvre, Guillaume m’a donné 10 € et je suis allé acheter une bouteille d’alcool du J&B, ce que j’ai regretté plus tard. Après une longue hésitation et discussion avec Guillaume, j’ai décidé de continuer la marche. Et voilà.

 

Lundi 27/05 : Granja 

 

“Inauguration du réchaud” Réveil à 7h. Partis à 8h. On a pris un train qui nous a amenés au point où nous nous étions arrêtés. D’ici là, on a repris la marche. On a marché 18 km. On a fait une pause à côté des ruines d’un château pour que je mange un sandwich. Une fois le sandwich avalé, on a repris la marche. On est arrivés à 12h. Nous sommes allés au bar et nous sommes rentrés dans l’auberge. A notre grande déception, il n’y avait rien dans l’auberge à l’exception de chaises et de tables d’écolier. On est vite allés chercher à manger à la tienda avant que cela ne ferme. On a mangé avec une hollandaise et une allemande. On a pris le café. Après sieste. On est allés au restaurant et j’ai eu vu pour la 1ère fois de ma vie une corrida. Cela ne se fait pas de tuer les taureaux. J’étais choqué. Une fois le repas fini, nous sommes rentrés nous coucher. 

 

Mardi 28/05 : Tabara 

 

“une nouvelle mauvaise passe”. Réveil à 6h48. Café. On est partis à 7h15. On a marché une heure environ. On a contourné un lac. C’était très beau. Mon pantalon s’est cassé. J’ai pris un en-cas 30 mn après. Je me suis arrêté dans un champ et j’ai voulu arrêter. Mais je me suis repris en main et j’ai continué parce que je suis un vaillant. Nous sommes arrivés à l’auberge. C’est un anglais qui nous a accueillis, très gentil. Il nous a fait à manger et après nous sommes allés nous coucher. 

 

Mercredi 29/05 : Santa Marta de Tera 

 

“retrouvailles avec tonton Philippe” Levés à 7h. Partis à 7h30, marché jusqu’à 12h30. Arrivée dans une belle auberge et j’ai retrouvé Tonton Philippe qui s’était arrêté 2 jours à cause de ses ménisques. On a mangé à midi. Sieste. Visite d’une église et j’ai pris des photos “comme un chinois”. On a vu une statue de Saint Jacques en pèlerin avec le visage de Voldemort 

 

Jeudi 30/05 : Rionegro 

 

On a commencé à marcher à 7h. Petit détour de 7km pour que Guillaume aille retirer de l’argent. Ensuite, nous avons repris la marche. C’était très difficile pour moi. Au bout de 3km, Guillaume a “vrillé” du cerveau. Il m’a laissé marcher seul. Il m’a donné le bouquin et 2 € et m’a dit on se retrouve à Rionegro. C’était très bien pour moi. J’avais besoin de faire le point.Je m’arrêtais quand j’avais besoin de m’arrêter. Juste en arrivant, j’ai eu un peu peur car il n’était pas là. Mais il avait juste pris un peu de temps pour faire une baignade et il est arrivé 30 mn après moi. Et après, on est allés boire un pot. Je lui ai évoqué mon désir à nouveau de partir. Il m’a dit “ce n’est plus mon problème, c’est le problème de quelqu’un d’autre”. Cela m’a tellement “vénère” que j’étais déterminé à arrêter la marche et la soirée s’est terminée dans ces conditions 

 

Vendredi 31/05 : Rionegro – 

 

Repos (une longue attente pour rien). Je me suis réveillé vers 10h. On est allé faire des courses dans une boulangerie. Ensuite, on a fait à manger et après avoir mangé on est allés boire un café et faire la sieste. On est allés au bar boire un pot et Tonton Philippe m’a invité au restaurant où c’était très bon. Après le resto, il m’a prêté son téléphone pour que j’écoute un peu de musique et ensuite je suis allé dormir. 

 

Samedi 01/06 : Mombuey - Asturianos 

 

“le jour le plus difficile cela depuis le début de la marche” Après une longue négociation pour que je marche, j’ai voulu faire 7 km. Arrivé au village, Guillaume m’a dit “écoute, mec, je t’attends à la sortie du village” mais je ne voulais pas marcher. Du coup, je suis resté dans le village pendant 4h et au bout de 4h, quelqu’un m’a proposé de m’amener au prochain village en voiture et j’ai accepté. Ainsi au village, j’ai appelé Guillaume pour lui dire que j’étais là. Il est arrivé à 19h30. On a eu une discussion et on a mangé et je suis allé dormir. 

 

Dimanche 02/06 : Asturianos 

 

“une journée d’attente” Je me suis levé à 9h30. On est allés faire les courses à 11h30. On est rentrés au gîte pour faire à manger et manger. Après avoir mangé, partie de foot et la journée s’est terminée tranquillement dans l’attente d’un appel de Paul qui nous a dit que le lendemain on devrait camper. 

 

Lundi 03/06 : Puebla 

 

“l’appel de Madame Bauchery” Je me suis levé à 9h. A 10h, Madame Bauchery m’a appelé. On a eu une conversation et je lui ai évoqué le fait de rentrer et elle m’a dit que je m’étais engagé pour trois mois et que je devais respecter mon engagement. Une fois l’appel terminé, on est allés au café et on a, à nouveau, eu une petite altercation. Guillaume a appelé Monsieur Dall’Acqua et il nous a donné “le feu vert” pour aller en bus à Puebla de Sanabria. Le bus est arrivé à 15h. Du coup, on est allé acheter à manger et on a attendu et à 15h on a pris le bus. Une fois arrivés, on s’est installés à l’auberge, avons fait les courses et dodo. Il y avait tonton. 

 

04/06 : Puebla – 

 

“une longue discussion avec tonton Philippe et Bruno” Je me suis levé à 9h30. La matinée s’est passée normalement. On a fait les courses à 12h. Après avoir mangé, j’ai fait une petite sieste. Je suis allé avec tonton Philippe et il m’a invité à prendre un café et on a longuement discuté. Une fois rentrés on a mangé avec Guillaume et après mangé j’ai discuté avec Bruno et Tonton Philippe. Ils ont évoqué le fait que j’avais déjà fait 700 et quelques kilomètres, que je devais au moins aller à Saint Jacques pour que mon voyage ait du sens. Du coup, je me suis re-mobilisé et je pense que je vais repartir marcher même si cela me “casse le cul”. 

 

Mercredi 5 juin : Lubian 

 

“la sainte reprise” Nous sommes partis à 7h. On a bien marché 28 km. En cours de marche, on a vu un camion fou qui allait à toute vitesse et il y avait des étincelles qui sortaient des roues car il n’avait plus de pneu. On a appris un peu plus tard qu’il s’était écrasé dans un ravin. C’était le seul truc bien de la journée. Sinon rien à dire sur le reste de la journée. 

 

Jeudi 6 juin : Gudina 

 

“l’évitement de la pluie” On a marché à 7h30, 28 km. On est arrivés 30 mn avant la pluie. On est allés faire les courses et on a invité un couple de randonneurs à manger avec nous. Très bonne journée. Fin. 

 

Vendredi 07/06 : Campean – 

 

“Gérard le mythomane” On a marché à 8h30. On était censé avoir 32 km. Le début du chemin était très très beau. On a marché dans les sommets de l’Hymalaya. On a mangé au restaurant (1er mytho : qu’on allait manger comme des rois et on a mangé comme des schnocks). Nous sommes repartis et on est arrivés à l’auberge (2ème mytho, on a fait 36 km au lieu de 32). Sinon la soirée s’est bien terminée. R